Pourquoi je joue à : DC Universe Online


Par Jef Reahard pour Massively - le 6/12/2012



Batman.

Il est la raison pour laquelle j'ai commencé à jouer à DC : Universe Online. Il est la raison pour laquelle j'ai acheté l'édition collector avant le lancement, et il est plus généralement la raison pour laquelle je me suis retrouvé dans un état second a attendre tel le fanboy qui ne pourrait pas être comblé par un MMO au budget limité.

Il y a quelques années, j'ai redécouvert DCUO, et la raison pour laquelle j'y joue maintenant tient (principalement) en trois lettres : SOE.



Laissez-moi expliquer.

Laissons de côté le fait que j'ai une obsession absolument malsaine envers le Dark Knight depuis tout bout de chou sautillant alors à travers la maison dans mon costume gris et bleu de chauve-souris. J'ai appris à apprécier DCUO pour ses qualités sans égards à (ou malgré) ses personnalités mégalithiques.

Typiquement dans le style SOE, les aspects et fonctionnalités du jeu ont beaucoup évolué depuis leurs balbutiements terre-à-terre, et de nouveaux ajouts sont à l'ordre du jour (comme l'hébergement, et du PVP lié à l'hébergement, sisi, vraiment !). En son noyau, DCUO a cependant deux forces principales, son système de combat et sa richesse de contenu.



Combat et Action

Lorsque le titre a été lancé en 2011, les MMOs d'Action en étaient encore à leurs débuts. Certains d'entre nous étaient impatients de voir quelque chose nous sortir du matraquage de touche 1, 2 et 3 sur nos barres de raccourcis, tandis que d'autres décriaient la simple idée que quelque chose de convulsif allait faire son entrée dans nos MMOs.

Heureusement, DCUO a su adopter le meilleur des deux mondes, puisqu'il fait usage de la classique barre de raccourcis pour les compétences, tout en la couplant à une astucieuse utilisation de la souris (ou tout autre contrôleur) pour déclencher des combos capables de s'enchaîner en mouvements spectaculaires. Lorsque vous combinez ces possibilités à un positionnement tactique, une liste d'armes longue comme le bras (bâtons, épées, flingues, sorts offensifs, arts martiaux etc.) et les superbes animations de SOE, vous obtenez le MMO le plus viscéralement prenant actuellement jouable.

Le combat parvient à introduire un sympathique changement de rythme sans totalement couper les ponts avec la formule traditionnelle du MMO. Vous avez toujours des tanks, des soigneurs et des contrôleurs (capables d'immobiliser, assommer, ralentir etc. NDT), mais ces trois archétypes sont capables de faire de sérieux dégâts, et vous pouvez passer de l'un à l'autre en appuyant simplement sur une touche à partir du niveau 10, tant que vous êtes hors combat.

Il y a largement de quoi expérimenter et tester des personnages, puisque vous pouvez mélanger 10 types d'armes avec les sets de pouvoirs disponibles, et encore vous spécialiser dans chaque pouvoir grâce à un système d'arbre et de points. Même si cela peut sembler confus de prime abord, c'est plutôt astucieux une fois que l'on en comprend les mécanismes. La chose à garder à l'esprit lorsque vous créez un personnage est que votre ensemble de pouvoirs déterminera votre rôle (les utilisateurs du feu, de la glace et de la terre sont des tanks; ceux des gadgets, du mental et de la lumière sont des contrôleurs, et ceux de la nature, de la sorcellerie et de l'électricité sont des soigneurs). Comme je l'ai déjà dit, cependant, tout le monde peut se spécialiser en Dégâts à tout moment.



A propos de l'outil de création des personnages

L'outil de création de DCUO est une bête étrange et indomptable. Au départ, il semble inférieur à ceux de City of Heroes ou Champions Online, et il l'est en terme de nombre de costumes immédiatement disponibles. Cependant il se remplit au fur et à mesure que vous jouez , et il semble y avoir un nombre infini de styles à collectionner durant votre progression jusqu'au niveau 30. Ils peuvent tous être teintés à l'envie, mélangés et arrangés pour former des ensembles uniques, alors ne laissez pas les premières impressions vous tromper !

Une fois que vous avez décidé de votre rôle, de votre costume de départ et de votre mentor Héros ou Vilain (un choix qui détermine votre lieu de départ ainsi que les cinématiques de votre histoire, ces dernières étant généreusement colorées, dans le plus pur style comics) vous serez propulsé dans un bref tutoriel à bord d'un vaisseau de récolte Brainiac. Après ça, direction Gotham City ou Metropolis, deux immenses terrains de jeu remplis de missions et de collections qui vous occuperont un bon bout de temps.



Contenu

Le "farming" nécessaire à la progression est assez faible, comparé aux standards du genre, et il est possible d'atteindre le niveau maximum en ne réalisant les quêtes que de façon très occasionnelle en quelques semaines. La progression jusqu'au niveau 30 est en quelque sorte un tutoriel étendu qui prépare au contenu de fin de jeu, et vous seriez bien avisé de maximiser vos différentes capacités et combos en prévision de ce qui vous attendra dans les challenges PVE une fois le cap atteint.
Les trous de contenu sont rares, et espacés, et en sus des nombreuses quêtes disponibles en solo ou en groupe dans les deux grandes villes, vous pouvez également affronter des World Boss, faire des Alertes (nom donné aux donjons instanciés), ou prendre part à l'Arène ou aux Légendes PVP (ce dernier vous permet de vous divertir en prenant le contrôle des personnages emblématiques de DC tels que Catwoman, Lex Luthor, Superman et d'autres).



Les tâches

Tout ceci ne signifie pas que DCUO soit exempt de tout problème. L'interface de la version PC souffre des handicaps relatifs à une version très proche de celle de la Playstation 3 (sérieusement SOE ? Ouvrir mes menus m'empêche d'utiliser, ou même de voir, mon canal discussion ?). Déplacer ou retailler les éléments de l'interface est également hors de question, allez apprendre pourquoi.

Curieusement, certaines des commandes sociales les plus utiles sont reléguées aux touches Fx, incluant la possibilité de former des groupes, les emotes, ainsi que l'affichage de la liste de vos combos. Et alors que le système de discussion a été amélioré depuis 2011, il laisse encore beaucoup à désirer par rapport à celui de la plupart des autres MMOs.

D'autres problèmes typiques du genre sont présents et au complet, en particulier le farm de votre équipement, qui vous tombera dessus comme un marteau d'une tonne en atteignant le niveau 30. Alors que la progression est très amusante et vraiment rapide, je me suis depuis installé dans une routine un peu déprimante qui consiste à faire les donjons journaliers pour obtenir mon équipement PVE Tier 1. Voyez, je dois améliorer mon classement de combat pour pouvoir accéder à la plupart des activités de groupe, et alors mêmes qu'elles ont toutes l'air intéressantes, faire des pieds et des mains pour y accéder est répétitif puisque je parcours (encore et encore) les mêmes donjons instanciés que j'ai faits plus tôt dans le jeu.

L'objectif est ici de collecter des jetons Marques de Triomphe, qui peuvent ensuite être échangés contre des armures. En moyenne, trois marques par donjon (en partant du principe que mon bonus hebdomadaire est actif), et il me faut 400 marques pour l'ensemble de Tier 1, alors vous pouvez soit faire le calcul, soit me faire confiance quand je vous dis que ça prend du temps.



Conclusions

Une chose que je n'ai pas approchée est le format free-to-play de DCUO. Pour la simple raison que je paie déjà le Pass Station de SOE, alors j'ai le statut de Membre Légendaire par défaut. Oui, il y a quelques skins PVP et objets d'habillage dans la boutique Station, mais c'est à peu près tout.

Si DCUO vous intéresse, vous pouvez pousser la porte et essayer gratuitement une bonne partie du contenu solo d'avant le niveau 30 , mais les packs DLC (incluant certains des nouveaux pouvoirs et le quartier de Central City) sont payants.

Avec la disparition de City of Heroes, les possibilités en termes de MMO de superhéros ont pris un sérieux coup cette année. Et puisque l'arrivée prochaine du titre de Marvel se rapproche plus d'un Diablo que d'un MMORPG, le genre semble être sur le déclin. Cela dit, DCUO est un super bon jeu qui fait un travail admirable pour ce qui est de rendre justice à ses origines, et qui offre une expérience de MMO unique.

Cet article a été vu 1182 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB