Green Lantern Corps



Le Green Lantern Corps (créé dans les comics en 1959) utilise la volonté pour générer des artefacts de lumière verte solidifiée. Il a été fondé par les Gardiens de l’univers (une race immortelle résidant sur la planète Oa), qui l’utilisent comme force de police intergalactique. Le Corps existe depuis trois milliards d’années dans l’univers DC et comprend 7200 membres, deux pour chacun des 3600 secteurs spatiaux de l’univers (selon la cartographie des Gardiens).

Origines




Les Gardiens sont une des races originaires de la planète Maltus, une des premières planètes à donner naissance à la vie intelligente dans l’univers. L’un d’eux, Krona, utilisa ses immenses connaissances scientifiques pour créer une technologie de déplacement temporel lui permettant d’aller observer la naissance de l’univers. Hélas, sa curiosité eut de terribles conséquences : en ce rendant dans ce lieu de l’espace / temps, il fractionna l’univers pour créer le Multivers (voir le Guide de l'univers DC) et créa le maléfique univers d’anti-matière. Une partie des mâles Maltusiens décida de consacrer leurs existences immortelles à combattre le mal (ce groupe se fractura en deux factions : les Gardiens de l’univers et les Contrôleurs), mais les femelles ne voulurent pas s’impliquer, quittèrent les mâles et devinrent les Zamarons. Les Gardiens déménagèrent alors sur la planète Oa, au « centre » de l’univers.

Pour faire régner l’ordre universel, ils commencèrent par créer une armée de serviteurs robotiques appelés Manhunters (il semblerait que le nom ait été inspiré par la force de police des martiens –voir la fiche de Martian Manhunter-, à qui les Gardiens avaient d’ailleurs offert, sans succès, d’être cette force de police universelle au départ), il y a 3.5 milliards d’années. Ils finirent par se rebeller (il a été révélé en 2008 que la cause en était un dysfonctionnement de leur logique interne les menant à penser que l’ordre universel ne pouvait être atteint que via l’élimination de toute vie, mais cette explication a encore été modifiée plus tard pour en faire une action de Krona) et attaquèrent la planète Oa, mais furent vaincus et exilés un peu partout dans l’univers, privés de leurs pouvoirs.

Après cet échec retentissant, les Gardiens décidèrent que leur nouvelle force de police serait cette fois composée d’êtres vivants. Pour armer ces policiers, ils utilisèrent leurs immenses aptitudes technologiques pour créer ce qui est réputé être la plus puissante arme de l’univers, les anneaux de pouvoir. Ceux-ci sont alimentés par la force de volonté de leur porteur, et les possibilités qu’ils lui confèrent ne sont limitées que par son imagination et sa détermination.

Après Crisis on Infinite Earths, les Gardiens quittèrent Oa, et le Corps entreprit une réorganisation majeure, avec l’abandon du système de secteurs et la création d’une garnison de Lanterns sur Terre. Cependant, les Gardiens finirent par revenir et reconstruirent le Corps.
Ce dernier fut décimé par un Hal Jordan possédé par Parallax, et Oa finit par être détruite par le seul Green Lantern survivant, Kyle Rayner. Deux organisations tentèrent de combler le vide laissé par l’absence du Green Lantern Corps (les Darkstars et L.E.G.I.O.N), mais elles n’atteignirent jamais sa puissance et son envergure.

Suite à un voyage dans le temps, Rayner obtint une copie de l’anneau de Hal Jordan et la donna à Jennifer-Lynn Hayden (plus connue sous le nom de Jade), la fille d’un ancien Green Lantern de la Terre, Alan Scott. Elle devint ainsi la première femme Green Lantern de la Terre. Rayner distribua des anneaux (qu’il pouvait copier) à différents humains ou différents extraterrestres, mais la découverte d’un traître dans leurs rangs (qui avait utilisé le sien pour mettre en coupe réglée sa planète d’origine et avait tué un de ses camarades Lanterns qui avait tenté de le stopper) lui fit réaliser qu’il n’avait pas la sagesse nécessaire pour choisir les êtres dignes de porter les anneaux de pouvoir. Il les reprit donc tous.

Pour expier ses actions en tant que Parallax, Hal Jordan se sacrifie afin que ses dernières volontés puissent ramener à l’existence Oa et sa Batterie Centrale. Kyle Rayner, avec l’aide du pouvoir de Ion, ramène, lui, les Gardiens à la vie, dans les corps d’enfants des deux sexes. Il donne aussi un anneau à John Stewart, et plus tard c’est Kilowog qui revient aussi à la vie.

Les Gardiens commencent alors la re-construction et l’expansion du Corps, qui est désormais capable d’affecter la couleur jaune avec ses anneaux (suite à tout l’épisode avec Parallax) et est donc renforcé sur le plan militaire, même si ce nouveau Corps manque des effectifs et surtout de l’influence politique qu’il a eue auparavant (ce qui fait qu’il n’a par exemple pas été en mesure d’intervenir dans la guerre Rann-Thanagar, alors que l’ancien Corps l’aurait pu). Il est principalement composé de recrues, entraînées par quelques vétérans comme Kilowog, Kyle Rayner ou Guy Gardner. Deux Lanterns sont assignés à chaque secteur spatial.

Le baptême du feu du nouveau Corps a lieu contre Superboy-Prime, et il le réussit brillamment. Ses effectifs augmentent lentement mais sûrement, et à l’époque du comic One Year Later, un certain nombre de recrues sont devenues des officiers de plein droit, même si le manque de membres expérimentés se fait encore nettement sentir (ce qui donne beaucoup de travail à Guy Gardner, obligé d’intervenir sur tous les fronts, du coup).

Lors de l’apogée de la campagne de terreur du Sinestro Corps, les Gardiens autorisent les Green Lanterns à faire usage de la force létale, mais seulement au cours du combat et pas contre des adversaires désarmés (ce dernier point menant à l’expulsion de Laira, future Red Lantern). Ce « permis de tuer » sera plus tard étendu à tous les opposants des Green Lanterns, pas seulement aux membres du Sinestro Corps.

Lors de Blackest Night, Scar, un Gardien renégat, lance une attaque sur le Corps en ramenant à la vie d’anciens membres décédés en tant que Black Lanterns. Le commandement du corps échoue alors à Guy Gardner, Kyle Rayner et Salaak, un Lantern expérimenté et de haut rang. Hal Jordan fusionne finalement avec l’Entité, et le White Lantern Corps qu’il crée vainc Nekron, le fer de lance des Black Lanterns.

Le futur lointain est cependant sombre pour le Corps : au 31ème siècle, avec la mort de Mogo, le Green Lantern Corps a disparu (il n’y a plus de moyen de distribuer les anneaux, que Mogo guidait télépathiquement vers leur futur porteur). Le dernier Lantern, Rond Vidar, a été tué par Superboy-Prime. Cependant, Sodam Yat, le dernier Gardien, réalise que l’univers a besoin d’une force capable de détruire les menaces comme Prime, et il crée un nouveau Corps.

Structure et membres éminents



Le Corps actuel a 7200 membres (sans compter des Réservistes pouvant être appelés en service actif si besoin). Chaque secteur spatial a en général deux Lanterns, bien que certains n’aient besoin de la protection que d’un seul tandis que d’autres, densément peuplés, en nécessitent plus que deux. Il faut noter que certaines zones de l’univers ne reconnaissent pas l’autorité du Corps.

Les Lanterns ont une grande autonomie dans la manière de conduire leurs missions, mais sont tout de même sujets au jugement des Gardiens s’ils outrepassent l’autorité qui leur a été confiée. Ils doivent aussi se choisir leur propre remplaçant s’ils sont sur le point de mourir ou de se retirer du service actif (cependant, s’ils meurent avant, les anneaux, assistés par Mogo, peuvent se mettre à la recherche d’un candidat convenable par eux-mêmes). Une nouvelle recrue reçoit un anneau, une lanterne pour le recharger et un uniforme, qu’il a l’autorisation de personnaliser mais à la seule condition que le symbole du Corps et le schéma de couleurs choisi soient présents (vert sur le torse et les épaules, bras et jambes en noirs, bottes vertes, gants blancs, masque domino vert). L’ancien Corps offre la possibilité d’avoir une identité secrète et des installations et du personnel si le Lantern veut s’entraîner à utiliser son anneau (ce qui est optionnel, à l’époque). De même, un Lantern plus expérimenté peut être assigné à la recrue sur le terrain pour le superviser.

La nouvelle version du Corps (post destruction de l’ancien par Parallax) est bien plus structurée que l’ancienne : l’entraînement des recrues est désormais obligatoire, un nombre conséquent de recrues peuvent être écartées du Corps, et le symbole de la Lanterne Verte n’est porté sur les uniformes que lorsque leur formation est achevée et validée.

La planète Oa reconstruite n’est plus qu’une immense installation entièrement dévouée au Corps, avec des salles de conférence, des camps d’entraînement, des prisons appelées Sciencells (que nous aurons l’occasion de voir de près dans Fight for the Light), et des tombeaux où on rend hommage aux Lanterns décédés. La caractéristique la plus emblématique de la planète est cependant la Batterie Centrale, celle qui alimente toutes les batteries individuelles des Green Lanterns dans tout l’univers. On l’utilise aussi parfois comme prison pour des êtres particulièrement dangereux (Sinestro et Parallax par exemple). Inutile de dire que, vu que sa destruction signifierait celle du Corps, la sécurité autour d’elle est draconienne.

Outre les Green Lanterns « normaux », il existe différents groupes à part du principal, comme la Garde d’Honneur (qui servent de leaders au reste des troupes et d’unité d’opérations spéciales), qui comprend Tomar-Re, K’ryssma, Apros, Guy Gardner, John Stewart et Kyle Rayner (Hal Jordan a décliné cet honneur). Le « Corpse », lui, est une division d’élite et top-secrète du Corps (très, très peu de ses membres sont ne serait-ce qu’au courant de son existence, et on efface la mémoire de ceux qui l’assistent pour des missions ponctuelles une fois celle-ci accomplies !), spécialement dédiée aux opérations clandestines et non-restreinte aux règles auxquelles doivent obéir tous les autres membres de celui-ci (notamment en ce qui concerne l’usage de la force létale ; il faut cependant remarquer qu’avec les changements récents en la matière, l’utilité de l’unité est devenue discutable). Ils n’utilisent pas les anneaux de pouvoir mais des disques chargés d’une énergie pourpre (et non pas verte), qu’ils avalent et qui leur donnent l’équivalent des pouvoirs d’un anneau pendant cinq jours. Ils ne portent pas les uniformes ou les symboles du Corps, mais s’habillent préférentiellement de noir.

Après la guerre contre le Sinestro Corps, les Gardiens ont aussi créé les Alpha Lanterns, qui ont fusionné avec leur anneau et leur lanterne. Boodika, Green Man et Chaselon font partie de ce groupe, et on a demandé à John Stewart d’y entrer, mais il a refusé parce qu’il n’avait pas assez d’informations sur l’unité pour faire un choix éclairé.
Les Alpha Lanterns sont l’équivalent, pour cette police intergalactique qu’est le Green Lantern Corps, des affaires internes (« police des polices ») pour les forces de l’ordre de notre monde. Après Blackest Night, on apprend que la grande majorité (peut-être la totalité) des Alpha Lanterns ont été recrutés… contre leur volonté. On découvre aussi qu’ils ont été subvertis par Cyborg Superman (mais ils seront libérés de son influence).
Enfin, il faut noter qu’ils ont leur propre serment, distinct de celui des autres Green Lanterns.

Il existe différents rangs ou titres honorifiques parmi les membres du Corps : Kyle Rayner porte celui de « Porteur de flamme » (car il a conservé l’héritage du Corps après sa destruction) et est exempté des tâches ordinaires. On ne l’appelle qu’en cas d’impérieuse nécessité. Le rang de Clarissi est le second de l’organisation, seuls les Gardiens en personne leur étant supérieurs. Salaak a atteint ce grade. Les leaders de la Garde d’Honneur (Guy Gardner et Kyle Rayner, par exemple) portent, eux, le titre d’Illustres. Enfin, Morro porte celui de Gardien des Cryptes, étant donné qu’il s’occupe de celles où sont enterrés et honorés les Lanterns tombés au champ d’honneur.

Pouvoirs et facultés



Les pouvoirs et limitations des anneaux verts ont été amplement décrits dans la fiche de Green Lantern. Nous vous invitons donc à vous y reporter. Disons juste que les anneaux de pouvoir verts sont extrêmement anciens dans les comics, puisque leur apparition remonte à... 1940, même si à cette lointaine époque leur source d'énergie et leur origine étaient très différentes (de nature mystique). Ce n'est qu'en 1959 qu'ils deviendront des créations technologiques inventées par les Gardiens de l'univers. Quoi qu'il en soit, les anneaux verts (puis par extension tous les autres) sont unanimement et souvent décrits dans les comics comme les armes les plus puissantes de l'univers.

Cet article a été vu 9288 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB