Oracle




C’est l’histoire de la chute d’une héroïne puis de sa renaissance en une plus grande héroïne encore. Cette histoire est celle de Barbara Gordon, la fille du célèbre Commissaire Gordon de la police de Gotham City (allié de Batman). De 1967 à 1988, Barbara est une des incarnations de Batgirl, puis, suite à de terribles circonstances, elle devient, à partir de 1989, Oracle, qui sert de pourvoyeur d’informations, d’expert en informatique et de coordinatrice de missions à la quasi-totalité de la communauté des super-héros.

En tant que Batgirl, c’était un des personnages les plus populaires de l’Age d’Argent des comics (1956-1970). Barbara est restée associée à Batgirl dans de nombreuses branches dérivées des comics (jouets, télévision, séries d’animation), y compris de nos jours. Elle formait, dans les comics, un duo « de choc » avec le Robin original (Dick Grayson).
En tant qu’Oracle, elle devient en 1996 le leader d’une équipe de super-héroïnes, les Birds of Prey, et élargit ses horizons au-delà de la « famille Batman » (le groupe de super-héros et héroïnes qui gravite autour de lui) pour coopérer avec un grand nombre de super-héros, dont la JLA (dont l’écrasante majorité ignorent cependant qu’il s’agit en fait de la fille du commissaire Gordon).

Etant donné que Batgirl fera l’objet de sa propre fiche au sein du Who’s Who DCUO, nous commencerons à vous relater les origines et les aventures de Barbara à partir du moment où elle cesse d’être Batgirl pour devenir Oracle.

Aller directement vers la section « Oracle dans DC Universe Online »

Origines : Batgirl devient Oracle



Après que le personnage de Batgirl ait été supprimé des comics en juillet 1988 (la justification au sein de l’histoire est que le rôle de Batgirl apportant de moins en moins de satisfaction à Barbara, elle décide plus ou moins de se retirer), le comic Batman : The Killing Joke (toujours réédité de nos jours, 23 ans après, et considéré comme une des plus grandes histoires de Batman jamais publiées) établit que le Joker, afin d’ « attirer l’attention » de Batman et de James Gordon (ses ennemis jurés) et de rendre fou ce dernier, tire dans la moelle épinière de Barbara Gordon, la rendant paraplégique, puis la prend en photo dans diverses situations de torture ou dénudées. Comme le comic n’est pas autrement centré sur le sort de Barbara, et qu’elle a disparu en tant que Batgirl des publications, certains auteurs DC refusent de laisser ce personnage d’à peine 19 ans à un sort aussi obscur, et font de cet événement un nouveau départ pour lui. De 1988 à 1990, un personnage nommé Oracle offre ses services au gouvernement, mais il faut attendre cette dernière date pour que soit révélé le fait qu’Oracle est en réalité Barbara Gordon. Elle devient alors membre du Suicide Squad, et également la seule source d’informations de Batman (son rôle sera essentiel notamment lors de No Man’s Land –voir plus loin-).

Depuis la création des Birds of Prey, elle est devenue, en tant qu’Oracle, un personnage aussi majeur dans l’univers DC qu’elle avait pu l’être à l’époque où elle était Batgirl, malgré le fait que ce changement (et aussi le fait qu’elle reste en fauteuil roulant malgré la technologie dont disposent certains super-héros alliés) a divisé les fans de super-héros et les critiques.

Psychologie, capacités intellectuelles et physiques



Le Joker est, très logiquement, devenu une véritable obsession pour Barbara. Lorsqu’il est bouclé à Arkham, elle en pirate les caméras de surveillance pour le surveiller, et a déjà déclaré que les super-héros devraient faire une exception à leur code de conduite en tuant le Prince du Chaos.
Si son état la plonge initialement dans une profonde dépression, elle réalise cependant qu’elle possède des atouts autres que physiques pour combattre le crime, à commencer par sa formation et ses dons évidents en informatique (c’est un des meilleurs pirates informatiques du monde). De plus, elle a un QI du niveau de celui des plus grands génies et une mémoire photographique. Une nuit, elle fait un rêve dans lequel une femme omnisciente, semblable à l’oracle de Delphes de la mythologie grecque, possède ses propres traits : c’est à partir de là qu’elle adopte le pseudonyme d’Oracle pour protéger sa véritable identité.

Elle se spécialise dans la collecte et la distribution d’informations aux membres de la communauté des super-héros et aux organisations gouvernementales assurant le maintien de l’ordre. Elle est aidée dans sa tâche par un ensemble de technologies avancées (obtenues grâce aux financement de Bruce Wayne notamment ou grâce à la récupération de fonds d’origine criminelle, qui lui ont notamment permis de construire un des plus puissants systèmes informatiques au monde), dont le contrôle exclusif des douze satellites créés par Lex Luthor lorsqu’il était Président des USA. Elle tire ses informations de nombreuses sources, dont les réseaux informatiques de la CIA, du FBI de la NASA et d’Interpol (sans qu’ils en aient seulement conscience !).
Il faut noter qu’elle possède une vaste base de données sur les super-vilains mais aussi sur les super-héros.

Malgré son état, elle ne laisse pas totalement tomber l’entraînement physique : sous la tutelle d’un des plus grands spécialistes en arts martiaux de l’univers DC, Richard Dragon, elle apprend l’Arnis (ou Eskrima), un art martial originaire des philippines, comprenant aussi des techniques (et des armes) employées par les conquistadors espagnols. Elle peut employer l’Eskrima depuis son fauteuil roulant, en utilisant des bâtons courts, et elle développe la musculature du haut de son corps pour être plus efficace. Elle s’entraîne aussi au tir avec des armes à feu et les célèbres Batarangs.

Les Birds of Prey



Oracle fonde les Birds of Prey (sur lesquels vous trouverez de plus amples détails dans le guide qu’Univers Virtuels leur a consacré), un groupe d’agents (quasi) exclusivement féminin qui servent aussi d’extension à la « famille Batman ». Initialement, elle forme un duo avec Power Girl, mais celui-ci fonctionne mal. Elle forme alors une nouvelle association avec Canari Noir (au début à distance, puis les deux femmes finissent par se rencontrer en personne), et le duo forme le cœur du super-groupe, Oracle dirigeant les opérations et désignant les objectifs et Canari Noir les menant à bien sur le terrain. The Huntress est le principal lieutenant de Canari Noir et un pilier du groupe, même si, initialement, Barbara a un à priori envers elle à cause de sa relation avec Nightwing. Les deux jeunes femmes deviendront cependant de réelles amies.

Lors de No Man’s Land (destruction de Gotham par un énorme tremblement de terre, bouclage des ruines par le gouvernement US et abandon de la ville à son sort), Barbara emploie des adolescents qui lui servent de sources d’informations, et c’est là qu’elle fait la connaissance de Cassandra Cain, dont elle devient le mentor et à qui elle transmet le costume et l’identité de Batgirl.

Le QG de l’équipe est initialement localisé à Gotham City, mais il est détruit en 2004 lorsque Batman s’empare de l’équipement et des satellites d’Oracle afin de combattre Black Mask. Oracle déménage à Metropolis, continuant à travailler avec Batman mais sur une base plus ponctuelle qu’avant (elle préfère désormais travailler avec ses propres agents).
Lorsque Canari Noir quitte le groupe pour se consacrer à l’éducation de sa fille adoptive, c’est The Huntress qui prend sa place, et l’effectif devient à la fois plus grand et tournant (moins basé sur des membres permanents mais plus recrutés sur la base de besoins ou de missions ponctuelles). Elle cherche alors à faire revenir Power Girl dans l’équipe, mais celle-ci lui oppose un refus glacial (qui ne l’empêche pas de coopérer avec le super-groupe, mais sur une base ponctuelle seulement).
Bien que Barbara ait tenté de dissuader Dinah d’épouser Oliver Queen (Green Arrow), qui l’a fait souffrir à de nombreuses reprises, Canari Noir accepte quand même sa proposition et demande à son amie d’être sa demoiselle d’honneur. Par amitié, elle accepte.

En 2007, Spy Smasher, un agent gouvernemental, s’empare de la direction des Birds of Prey, qu’elle finira par rendre à Oracle après le soutien unanime témoigné à Barbara par tous les agents qui ont un jour ou l’autre travaillé avec elle. On lui fait comprendre que les Birds of Prey ne peuvent tout simplement pas exister sans Oracle à leur tête. C’est aussi à cette époque que Misfit rejoint l’équipe.

Autres aventures



En 2005, elle est possédée par Brainiac, qui veut devenir un être biologique. Elle parvient à expulser la psyché du Vilain de son corps, mais pas le virus qu’il a implanté en elle, et qui cause l’apparition de circuits cybernétiques sur tout son corps. Elle développe aussi des dons cyberpathiques (contraction et fusion de cybernétique et de télépathie), c’est-à-dire la faculté d’interagir psychiquement avec les ordinateurs. Elle perdra cependant cette faculté lorsque le Docteur Mid-Nite (le médecin des super-héros) rendra le virus inactif.

Dans Countdown (en 2007), Oracle doit faire des efforts désespérés pour empêcher les identités secrètes des héros d’être dévoilées par Calculator. Dans sa suite, Final Crisis, Darkseid tente de mettre son équation anti-vie sur internet, et Oracle et Mister Terrific doivent tout faire pour l’en empêcher (allant même jusqu’à envisager de désactiver l’Internet tout entier). Ils échouent cependant.

Plus tard, elle tente de stopper l’Unternet (avec un « U ») mis en place par Calculator pour le bénéfice des super-vilains friands de technologie. Ce-dernier, grâce aux pouvoirs qu’il a hérités de Kilg%re (non, ce n’est pas une faute de frappe !), se met à traquer Oracle. Même si elle parvient à déjouer ses plans, elle commence à douter de ses capacités et dissout les Birds of Prey le temps de faire le point. Elle retourne aussi à Gotham, où, plus tard, elle deviendra professeur assistant à l’université (afin de garder un œil sur Stephanie Brown –voir plus loin-).

Calculator parcourt le monde virtuel de jeu d’Alta Viva à la recherche de fragments de l’Equation d’anti-vie de Darkseid, mais Oracle parvient une fois de plus à le vaincre, rendant les fragments de l’équation inutiles.

Elle coopère avec Stephanie Brown, la dernière Batgirl en date (Cassandra Cain ayant abandonné ce rôle), afin de jeter à bas le trafic d’une nouvelle drogue mis en place par Black Mask et Scarecrow. C’est cependant un peu contrainte par les circonstances qu’elle le fait, car elle essayait justement de lui faire abandonner le costume de Batgirl, la jugeant trop jeune et impulsive pour ce rôle. Après que Stephanie ait vaincu Scarecrow, Barbara lui donne un costume de Batgirl qui avait été conçu pour elle, car elle estime qu’elle a prouvé sa valeur et sa maturité. Cette décision n’est pas du tout du goût de Dick Grayson. Ils finiront cependant par se réconcilier et par renouer leur flirt permanent (voir plus bas).
Barbara travaille avec Wendy (la fille de Calculator), qui est paraplégique comme elle, et en fait son assistante, sous le nom de code de « Proxy ». Sous sa supervision, elle travaille avec Batgirl.

Lors de Blackest Night, après qu’elle ait fourni des informations vitales récoltées par Green Lantern sur le Black Lantern Corps à tous les super-héros de la planète, Barbara et son père sont assaillis par tous les vilains adversaires de Batman décédés et réanimés en Black Lanterns. Les deux Gordon sont obligés de défendre leurs vies tandis que le Black Lantern Corps massacre tout ce qui bouge près du QG de la police de Gotham. Batman et Red Robin viennent à leur secours, tandis que Robin les mène en sécurité vers la Batcave.

Le retour des Birds of Prey



Canari Noir, The Huntress et Lady Blackhawk viennent à Gotham et l’équipe est reformée durant Brightest Day (avec en plus l’intégration de Hawk et Dove). Barbara est enlevée par Savant, son ancien associé, mais il n’a aucune mauvaise intention envers elle : il veut juste son pardon. Il tente de se suicider, disant qu’il n’est pas assez fort pour elle, mais elle retient sa main avant qu’il ne commette l’irréparable. Elle est sur le point d’échouer lorsque Creote (membre d’élite de l’armée Russe qui a aidé les Birds of Prey en un certain nombre d’occasions) apparaît et lui prête main-forte (c’est le cas de le dire !). Savant réalise alors que, si elle a tenté de l’empêcher de se suicider, c’est qu’elle a de l’affection et de la considération pour lui.
Elle montre alors à ses deux amis sa nouvelle base d’opérations, la Tour Kord (un hybride entre un phare et la Space Needle de Seattle) : ayant décidé que la meilleure façon de cacher son QG était justement de l’installer dans le bâtiment le plus voyant possible, elle a réussi à obtenir un étage entier du tout récent building géant nommé en hommage à son ami décédé, le super-héros Ted Kord (plus connu sous le nom de Blue Beetle). Cet étage n’est accessible que par un code d’accès (et est protégé par des systèmes de sécurité perfectionnés et par Creote en personne). Elle utilise un réseau de tunnels pour y accéder depuis de nombreux points de Gotham City (c’est le réseau qu’utilisait Azrael à l’époque où il incarnait Batman). Seuls les plus proches amis et alliés de Barbara sont autorisés par Creote à pénétrer dans la base.

La super-vilaine Canari Blanc révèle aussi publiquement l’identité secrète de Canari Noir à cette époque et l’accuse de meurtre, tout en menaçant le reste de l’équipe.

Apparence



Barbara est une belle jeune femme aux longs cheveux roux, avec des yeux bleus et des lunettes. Elle mesure 1m71 et pèse 57 kg.

Relations amoureuses



Barbara a une longue histoire avec Dick Grayson, qui remonte à l’époque où Batgirl et Robin formaient un duo de justiciers. La paralysie de Barbara l’a perturbé et choqué. Ils finiront cependant par tomber amoureux, et Nightwing la demandera en mariage après la destruction de Blüdhaven. Elle accepte, mais Batman demande alors à Dick de l’aider à retrouver sa voie lors d’une quête à travers le monde (à laquelle Tim Drake participe aussi) devant retracer les origines de Batman. Il est déchiré entre son mentor et sa fiancée, et elle lui permet de partir, disant que, de toute façon, ils n’étaient pas prêts au mariage, et sentant que, comme son mentor, Dick a besoin de se retrouver lui-même.

Ils continueront à entretenir des sentiments romantiques l’un envers l’autre, quoi que pas sous la forme d’un couple en bonne et due forme. Son père tentera de la caser avec un autre officier de police, mais ça ne fonctionnera pas (il sent qu'elle lui cache un secret -qui est son identité secrète-, qu’elle est en fait amoureuse d’un autre, et enfin il est de toute façon plus intéressé par Stephanie Brown).
Elle aura une brève relation avec son ex-fiancé, Jason Bard, mais là aussi ça ne fonctionnera pas.
Il faut noter que sa grande rivale est Starfire, qui a bien failli devenir la femme de Dick Grayson (la cérémonie fut interrompue par Raven, et après que l'incident ait été réglé, Koriand'r et Dick réalisent que leur relation gagnerait à rester "ouverte" et renoncent à leur mariage).

Oracle à la télévision



Dans la série Birds of Prey (2002), Oracle est pour la première fois incarnée à la télévision par l’actrice Dina Meyer. Le personnage est basé sur celui des comics, certaines différences essentielles existant, notamment le fait qu’en deux occasions, elle utilise un dispositif lui permettant de marcher, de remettre le costume de Batgirl et de combattre Lady Shiva et Harley Quinn. Dans cette version, Barbara est, le jour, professeur d’anglais dans un lycée de New Gotham. Son équipe comprend The Huntress (fille de Catwoman et de Batman dans cette version, similaire à la version pré-Crisis on Infinite Earths des comics) et Canari Noir.
Le personnage est assez représentatif de sa version des comics, mais la série ne durant que 13 épisodes, il ne fut évidemment pas assez développé pour en comprendre toutes les fissures.
Birds Of Prey est davantage centré sur le personnage d'Huntress et de sa difficulté à combattre le mal avec la pression que lui impose l'image de son père (Batman) dans un Gotham qui l'a oublié (!) et la carrière de voleuse de sa mère (Catwoman), mère pourtant qu'elle adore et qu'elle a vu mourir de ses yeux, poignardée en pleine rue.
Barbara a un rôle de mentor avec cette jeune femme qui veut gouter à la vie tout en profitant de ses capacités de métahumaine, mais à part quelques tours de passe-passe informatique, ses dons sont très peu exploités, tout comme sa psychologie. Dès le premier épisode, on sait ce qui lui arrive - le Joker la privant à vie de ses jambes - on comprend au fil des scénarios que le rôle de Batgirl lui manque, cette sensation d'être une héroïne et de faire triompher le mal...(la scène où elle s'arrête en fauteuil face à son ancien costume bien posé sur un présentoir est très explicite) on sait aussi que son handicap la gêne dans sa vie de tous les jours, notamment avec ses collègues professeurs...mais le fait que Batman ait tout de même quitté Gotham après avoir tué son pire ennemi (!) ne semble pas plus la perturber le moins du monde, ni perturber Alfred, qui est là en tant que personnage observateur et narrateur de l'histoire.

Il s'agit d'une petite série non terminée, vu ses audiences très faibles, mais qui mérite tout de même le coup d'œil, par simple fan-atitude ou par curiosité. C'est plus kitch que réellement comic, pas très difficile pour les neurones mais une tentative manifeste de donner vie à ces personnages assez peu exploités dans l'ensemble.



Un fait intéressant à noter est que, bien que Barbara Gordon et Oracle ne soient pas présentes dans Smallville, le personnage de Chloé Sullivan partage certaines ressemblances avec le sien, notamment une affinité avec les ordinateurs, le fait que Brainiac l’ait possédée et ait altéré ses facultés, le fait qu’elle serve de guide et de coordinatrice à la JLA puis la JSA sous le nom de code de Watchtower et que, comme par hasard, son QG soit situé dans une tour abritant une horloge, comme le premier QG des Birds of Prey !

Oracle dans DC Universe Online



Oracle est, à part votre Mentor, le personnage de l’univers DC qui communique le plus avec vous via votre PDA si vous avez choisi le camp des Héros. C’est elle qui vous donne les missions et diverses informations. C’est donc un des personnages majeurs du jeu. Son équivalent pour un personnage faisant partie du camp des Vilains est, fort logiquement, Calculator.

Cet article a été vu 4053 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB