The Calculator



The Calculator (traduit en français littéralement sous le terme de “la Calculette”, que, trouvant personnellement peu « héroïque », je me refuserai à utiliser) est, pour les super-vilains, une sorte d’équivalent de ce que Oracle est pour les super-héros : une source d’informations, de contacts et quelqu’un agissant dans l’ombre pour coordonner les actions de ceux qui sont sur le terrain. Cependant, il ne faut pas négliger le fait que Calculator (appelons-le ainsi) est lui-même un redoutable adversaire lorsque le temps de l’action directe est venu, comme il a pu le prouver dans le passé.

Ce personnage a fait son apparition dans les comics en 1976. Dans DC Universe Online, il joue un rôle capital auprès de tous les vilains puisque, à part leur Mentor (et éventuellement les alliés proches de celui-ci), c’est le principal pourvoyeur de missions et interlocuteur des joueurs (Oracle jouant très logiquement le même rôle chez les joueurs incarnant des super-héros).

Origines



Son nom et son costume sont inspirés de l’invention de la calculatrice dans le monde réel. Lorsqu’il apparaît dans les comics DC, il revêt une armure avec un large clavier sur la poitrine et des ordinateurs très élaborés intégrés dans sa structure. Lorsqu’il tape sur ce clavier, un projecteur sur le casque lui permet de créer des artefacts d’énergie lumineuse solidifiée similaires à ceux créés par les anneaux de Pouvoir des membres des Lantern Corps (voir la fiche de Green Lantern par exemple), mais dont la source d’énergie reste inconnue.

Lorsqu’il apparaît dans l’univers DC, nul ne sait d’où il vient et qui il est (il se nomme en fait Noah Kuttler). Il accomplit toute une série de crimes, semblant vouloir attirer toujours plus de héros à sa poursuite. De fait, il est vaincu à chaque fois mais, plus tard, son plan diabolique est révélé : en fait, lors du combat, en pressant un bouton spécial sur son clavier de poitrine, il déclenche l’analyse, par les puissants ordinateurs de son armure, des pouvoirs et tactiques de son adversaire. S’il le rencontre une seconde fois, la combinaison peut alors générer un champ de force qui le rend rigoureusement invulnérable à tout ce que pourrait faire ce héros. Le (gros) souci, c’est qu’avec sa tactique, il s’est ainsi « immunisé » à toute action que pourraient entreprendre des poids lourds comme The Atom, Canari Noir, l'Archer Vert, The Elongated Man et même Batman !

Bien que la situation paraisse délicate, les héros ont en fait un tour dans leur sac : il peut être facilement vaincu par un héros qu’il n’a pas encore rencontré. De plus, il est aussi possible de retourner ses propres armes contre lui si on est assez astucieux pour le faire. Il finit donc en prison, 9 fois condamné à la prison à vie !

« L’Oracle des super-vilains »



Il s’évade bien entendu, et, ayant entendu parler d’Oracle et de son rôle de coordinateur et de source d’information pour les super-héros, il décide de devenir « l’Oracle des super-vilains » (dans Identity Crisis, en 2004). Grâce à son amitié avec un certain nombre d’entre eux, il commence à tisser un vaste réseau de connections (entre eux et avec lui) et d’informations (qu’il reçoit ou qu’il donne), et, plus important, il commence à distribuer des missions à ses petits camarades et à leur fournir une aide logistique et de l’armement. La grosse différence par rapport à Oracle est qu’il se fait payer pour ses services, au tarif exorbitant de 1000 $… par question !
Pour s’attirer leurs bonnes grâces, il vient aussi en aide à certains vilains qui en ont besoin, comme Bolt (un ennemi des Teen Titans) ou Captain Boomerang (un ennemi de Flash, qui sera aussi responsable de l’assassinat du père du troisième Robin).
Il se met aussi à suivre à la trace plusieurs super-héros, parfois dès le jour de leur première apparition publique, notamment Supergirl et Blue Beetle. Cela est peut-être lié aux troubles obsessionnels compulsifs pour lesquels il est soigné. Toutefois, son obsession à découvrir l’identité d’Oracle le mènera au bord de la rupture, et il sera d’ailleurs à deux doigts d’y parvenir, car seul un stratagème de dernière minute des alliés de cette dernière parviendra à préserver son identité secrète.

Affiliations



Quand la rumeur que la JLA s’est livrée à des effacements de mémoire (grâce à Zatanna) se répand, il rejoint le Cercle Intérieur de la Société Secrète des Super-Vilains, dans laquelle il fait aussi entrer Mr Freeze et Fadeaway Man (un adversaire récurrent de Hawkman et Hawkgirl). Quand la société organise une série d’évasions de méta-humains dans des prisons sur toute la surface de la Terre, c’est Calculator qui se charge de coordonner l’opération.

Après la mort d’Alexander Luthor (qui n’est en fait qu’un double venu d’un monde parallèle de Lex Luthor, un fait que Calculator ignore ou feint d’ignorer), c’est aussi lui qui dirige la Société, du moins jusqu’à ce que Libra (Balance) en prenne le contrôle. Ce-dernier le soupçonnera d’être un traître, alors que le véritable coupable est en fait Lex Luthor. Celui-ci le libérera d’ailleurs après avoir attaqué Libra avec l’aide du Docteur Sivana (un ennemi de Captain Marvel).

Libra et Darkseid voulant conquérir la Terre, Calculator crée un huitième niveau dans le protocole TCP / IP, permettant de mettre en place un internet secret qu’il nomme l’Unternet et qui permet aux héros (surtout Oracle) de coordonner la résistance.

On apprendra à un certain moment qu’il est le père de Wendy Harris et Marvin White, des adolescents qui sont des acolytes des Teen Titans et les « concierges » de leur QG, la Titans Tower. Ce sont de véritables génies scientifiques, ayant obtenu leur diplôme du MIT à seize ans et ayant un intellect dont le niveau se rapproche d’une des références de l’univers DC en ce domaine, Brainiac. Ils contribueront notamment à la réparation et à l’amélioration de Cyborg. Suite à une attaque, Marvin meurt et Wendy devient paraplégique. Oracle la prend alors sous son aile, et, sous le nom de code de « Proxy », elle l’assiste désormais, étant devenue en quelque sorte un Oracle junior / bis.

Calculator réactivera aussi le robot extraterrestre Kilg%re (ce n’est pas une faute de frappe, c’est bien l’orthographe exacte du nom de ce personnage) après avoir trahi le Silicon Syndicate (consortium de compagnies dirigées par des super-vilains, le plus important d’entre eux étant le Joker), pour l’utiliser comme acolyte et attaquer les Birds of Prey d’Oracle. Wendy sauvera son mentor, Oracle, que son père avait capturée, détruisant Kilg%re au passage. Calculator perdra temporairement sa santé mentale, mais la retrouvera plus tard, affrontant notamment le second The Atom.

Enfin, il montera une nouvelle version des Fearsome Five (comprenant Mammoth, Shimmer, Jinx, Nano et Rumble) pour s’attaquer aux Teen Titans, qu’il rend responsables du sort de ses enfants pour ne pas avoir su les protéger. Ils enlèvent aussi Kid Eternity, un nouveau membre des Teen Titans, car il a la faculté de pouvoir invoquer l’esprit de Marvin, ce que Calculator le force à faire de façon répétée.

Apparence



Nous avons déjà évoqué son costume initial. Il nous suffira d’ajouter qu’à partir d’un certain point, il ne le portera plus jamais, pour des raisons demeurant inconnues du lecteur de comics.
C’est, sinon, un homme d’apparence ordinaire, d’1m80 pour 77 kg, d’âge mur, aux yeux verts et aux cheveux châtains, au front dégarni et affichant souvent un sourire narquois. Il est habillé de vêtements normaux, pantalon, chemise blanche et cravate ou polo. Il porte des lunettes. Initialement dépeint comme un homme d’âge mur, il apparaît comme beaucoup plus jeune dans les publications récentes.

Capacités et Equipements



Son armure de haute technologie a déjà été évoquée. Noah est un véritable génie en matière de mathématiques et un expert en informatique. C’est aussi un stratège, un organisateur et un manipulateur accompli.

Après avoir été blessé par Kilg%re, son corps est investi par des nanomachines qui, en plus de le soigner, tissent un réseau neural inédit dans son cerveau, qui lui permet de contrôler les machines et de les reconfigurer / transformer à volonté. Il peut aussi s’en servir comme « avatars », parlant par leur entremise ou observant à travers leurs sens.

Cet article a été vu 3350 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB