Mr Freeze



Victor Fries est un scientifique de haut niveau qui s’est lancé à corps perdu dans les recherches sur la cryogénie lorsque sa femme a développé une maladie incurable. Le but était de la maintenir en stase, à très basse température, le temps qu’un remède soit trouvé. Malheureusement, un accident de laboratoire a fait que le corps de Victor est devenu incapable de fonctionner au-dessus de zéro degré, ce qui l’a obligé à concevoir et revêtir une armure spéciale pour survivre. Il a ensuite développé une arme également basée sur le froid (son fameux cryo-canon) et un goût prononcé pour les crimes tournant autour des concepts de froid ou de glace.

Ce super-vilain a été créé en 1959. A l’origine, il s’appelle Mr Zero et, comme d’autres personnages comme Killer Moth par exemple, il sert de contrepoids « comique » à Batman chez les vilains. Lorsque la série télévisée Batman commence (1966-1968), les producteurs le renomment Mr Freeze, et ce nouveau nom se fraye un chemin jusque dans les comics (ce n’est d’ailleurs pas la dernière fois qu’une série télévisée consacrée à un personnage de l’univers DC, tiré des comics, affecte en retour ces mêmes comics, il se passera la même chose quarante ans plus tard avec Smallville).
C’est la série animée consacrée à Batman qui va radicalement changer le personnage. Tout ce qui le concerne va virer vers le tragique, avec l’histoire de sa femme telle que nous l’avons décrite plus haut. Cette version va déchaîner un tel enthousiasme chez les fans que le personnage, qui avait été tué par le Joker dans les comics, va être ressuscité, son nouveau background tragique issu de la série animée étant désormais universellement accepté dans tout ce qui est dérivé de l’univers DC.

Mr Freeze est un puissant ennemi. Il a déjà vaincu un des Robin, Batgirl et Catwoman !

Origines



Avant Crisis on Infinite Earths, Mr Freeze était simplement un savant qui, en tentant de mettre au point son Canon Réfrigérant, fut accidentellement exposé à des produits chimiques cryogéniques qui le forcent à vivre en-dessous de zéro degré, sous peine de mort.

Après Crisis on Infinite Earths, l’histoire, bien plus développée, issue de la série animée consacrée à Batman est incorporée dans les comics. Après une enfance malheureuse, au cours de laquelle il se sent à part du reste de l’humanité, Victor Fries rencontre au lycée Nora, dont il tombera éperdument amoureux et qui finira par devenir sa femme. Hélas, on découvre plus tard qu’elle est atteinte d’une maladie rare, dont elle est au stade terminal.

Il se fait engager par une grosse entreprise pharmaceutique, Gothcorp, dirigée par l’impitoyable Ferris Boyle, et utilise sans permission ses ressources et équipements pour placer Nora en stase cryogénique, un état qui la maintiendra en vie le temps qu’un remède soit trouvé. Lorsque Boyle découvre ce détournement des fonds et matériels de sa compagnie, lui et ses hommes tentent de tuer Fries dans son labo. Au cours de l’affrontement, Fries est exposé à son propre super-cryogène, qui modifie profondément la chimie de son corps et fait qu’il doit maintenir sa température en-dessous de zéro pour survivre.

Boyle l’ayant laissé pour mort, il s’enfuit avec le corps de sa femme, conçoit une cryo-armure (qui nécessite des diamants pour fonctionner) afin de pouvoir survivre et un canon réfrigérant pour assouvir sa vengeance envers Boyle. Se faisant désormais appeler Mr Freeze, il attaque Boyle, mais Batman intervient et, dans la bataille, Victor tire sans le vouloir sur la capsule contenant sa femme, qui se brise et provoque sa mort. Il jure alors de détruire à son tour tout ce à quoi Batman tient (à commencer par Robin et Gotham City).
Outre la vengeance, ses activités criminelles sont aussi motivées par le besoin constant d’argent pour financer ses recherches et de diamants pour alimenter son armure et survivre. Il finit cependant régulièrement à l’Asile d’Arkham, dans une cellule réfrigérée spécialement conçue à son intention.

Il faut cependant noter qu’il lui est déjà arrivé d’aider Batman à vaincre d’autres vilains et qu’il l’a même épargné alors qu’il était à sa merci, tout ça parce que le Chevalier Noir l’a empêché de se suicider alors que Freeze traversait une période dépressive due à son manque de réussite dans ses efforts pour ramener sa femme à la vie.

Psychologie et Affiliations



Freeze est, parmi les adversaires de Batman, un être singulier, car un des rares à ne pas être plus ou moins totalement dément (on est loin du Joker ou de Scarecrow par exemple). Les actions de Freeze ont à la fois une logique (là encore, on est très loin du Joker et de son comportement fondamentalement chaotique) et surtout une motivation profonde, à savoir se maintenir en vie et surtout sauver sa femme. Cela a d’ailleurs fait de lui, dans l’esprit du public, probablement le vilain le plus « sympathique » de l’univers DC. Il faut aussi remarquer qu’il n’est pas dans ses habitudes de tuer les innocents (c’est arrivé, mais c’est une exception, pas la règle), ce qui le distingue des meurtriers de masse comme le Joker par exemple (décidément…).
Il faut aussi remarquer que ses crimes sont toujours marqués du sceau (et du thème) du froid et de la glace, et qu’il veut rendre le reste du monde (mais Batman en particulier) aussi malheureux que lui.

Ses méthodes ordonnées, ses scrupules et ses buts clairement établis (trouver de l’argent pour financer ses recherches afin de maintenir sa femme en vie) font que sa coopération avec d’autres super-vilains a toujours été très problématique, et qu’il a donc majoritairement opéré en « solo ». Le seul avec qui il ait coopéré sérieusement est Double-Face, car ce-dernier avait une certaine compassion pour l’état de sa femme (Double-Face avait lui-même connu une situation semblable, dans laquelle son épouse Gilda était entre la vie et la mort).

Mr Freeze a tout de même fait partie de la Ligue d’Injustice et de la Société Secrète des Super-vilains. Il a conçu une machine pour Nyssa al Ghul, membre de ce dernier groupe, en échange de la possibilité d’utiliser un Puits de Lazare (voir la fiche de Canari Noir) pour ramener sa femme à la vie. Hélas, les années de stase, d’expériences pour la soigner puis de mort ont altéré son corps (sans compter que dans son impatience, Freeze n’a pas attendu que l’ajustement fin des produits chimiques du Puits soit effectué), et, en revenant à la vie, elle absorbe les propriétés chimiques du puits, y gagnant la faculté de pouvoir ramener à son tour les morts à la vie et de s’enflammer à volonté. De plus, son esprit a été définitivement brisé. Elle devient une puissante super-vilaine sous le nom de Lazara. Elle déteste désormais son mari (pour qui elle était tout jusque là), car elle le rend responsable de son état. Le cœur gelé de Freeze en est définitivement brisé.

Durant Salvation Run, il est l’un des rares ennemis de Batman à rejoindre le groupe de Lex Luthor, et pas celui du Joker, sur la planète carcérale où le Suicide Squad a expédié la quasi-totalité des vilains de la Terre.

Enfin, Freeze a travaillé comme homme de main pour le premier Black Mask. En échange, celui-ci lui a fourni une nouvelle combinaison cryogénique, plus élaborée. Il a aussi brièvement coopéré avec Hush (Silence), afin de l’aider à préserver le cœur de Catwoman (voir la fiche de cette dernière).

Apparence



Mr Freeze a les yeux bleus, est chauve, mesure 1m80 et pèse 86 kg. Sa peau est d’un bleu glacé. En plus de sa combinaison, il porte des lunettes (semblables à celles des anciens aviateurs). Sa tête est surmontée d’un casque transparent en forme de bulle, qui à une époque a constitué son point faible du fait d’une trop faible résistance, car, une fois brisé, il ne permettait plus à sa combinaison de remplir son rôle et le mettait donc en danger mortel. Ce « défaut » a depuis été réglé.

Equipement et Capacités



La cryo-combinaison qui le maintient en vie en s’assurant que la température de son corps ne monte pas au-dessus du point de congélation lui donne aussi une super-résistance et une super-force. Il manie un cryo-canon de son invention, capable de geler les personnes ou les objets.
Le bain de produits cryogéniques qui a provoqué son état a aussi fortement ralenti son processus de vieillissement, lui donnant une espérance de vie très importante (peut-être même l’immortalité).
Sa plus grande faiblesse est bien entendu l’exposition à la chaleur, qui peut le mettre en danger mortel.

Grâce au démon Neron, il a temporairement gagné le pouvoir de générer un froid extrême par lui-même, sans avoir besoin de son armure pour survivre ou de son canon pour combattre. Cependant, il perdra ce pouvoir un peu plus tard.

Mr Freeze à la télévision et au cinéma



Bien que Mr Freeze ne puisse pas vraiment être considéré comme un des personnages majeurs de l’univers DC, il a été incarné (que ce soit physiquement ou au niveau du jeu vocal dans les séries animées) par un nombre impressionnant d’acteurs qui, eux sont fameux : citons Otto Preminger, Eli Wallach (Tuco dans le Bon, la Brute et le Truand), Clancy Brown (le Kurgan dans Highlander) et, last but not least, Arnold Schwarzenegger en personne dans Batman & Robin (1997). Dans ce dernier film, Arnold place toute une série de répliques hilarantes tournant autour du froid et de la glace (« laissez-moi briser la glace, « désolé de jeter un froid »,…), et joue à fond la carte de la dérision, même si, il faut bien le dire, il en fait des tonnes.

Cet article a été vu 3685 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB