Guide de Metropolis



Metropolis est surtout connue pour être la ville dans laquelle vit Superman et où il travaille sous l’identité secrète de Clark Kent. Il s’agit d’une des deux plus grandes et fameuses villes des USA (et une des plus vastes et riches cités du monde) dans l’univers DC et dans DCUO, l’autre étant bien entendu Gotham City. Cependant, ces deux cités sont diamétralement opposées dans les publications DC : alors que Metropolis est la « ville du futur », radieuse, propre, sûre, amicale, chaude, progressiste et optimiste, parsemée d’immeubles futuristes, la sombre Gotham baigne dans une oppressante atmosphère gothique, vieillissante, sale, glaciale, dangereuse, sclérosée, conservatrice et pessimiste, et surtout profondément noire (dans le sens qu’on peut lui donner dans l’expression « roman noir » par exemple). D’ailleurs, les défenseurs respectifs des deux mégapoles reflètent eux-mêmes cette dualité, ceux de Gotham étant parmi les héros les plus sombres et brutaux de l’univers DC, et leurs aventures se déroulant le plus souvent de nuit, alors que celles de Superman se déroulent surtout à la pleine lumière d’un jour radieux.
En fait, Metropolis et Gotham sont deux archétypes, la première étant celui de tous les côtés positifs des villes, la seconde, Gotham, étant celui de tous leurs côtés négatifs.

Dans DC Universe Online, Metropolis et Gotham sont les deux lieux où les personnages passent le gros de leur temps. D’autres endroits sont accessibles, par exemple des villes comme Smallville ou Bludhaven, mais seulement pour y accomplir une mission spécifique (lors de ce qu’on appelle une « alerte » dans le jeu) et pas pour y déambuler librement en permanence. Metropolis a été modélisée avec un luxe incroyable de détails dans le jeu, et fait la taille faramineuse de 900 « blocs » (l’équivalent aux Etats-Unis d’un pâté de maisons) carrés (tout comme Gotham d’ailleurs).

Metropolis est, en tout cas, une vaste cité, de près de 11 millions d’habitants, à l’origine modelée à partir des villes de Toronto (ville natale du co-créateur de Superman, Joe Shuster) et de Cleveland (dans laquelle il a passé son enfance).

Aller directement à la section "Metropolis dans Dc Universe Online"

Emplacement



Il a beaucoup varié au cours des années, comme pour bien d’autres villes de l’univers DC d’ailleurs. On l’a ainsi située aussi bien dans les grandes plaines des Etats-Unis (donc au centre) que sur la côte est ou même la côte ouest ! La première référence précise à la localisation de Metropolis a lieu en 1939, et elle est alors supposée se situer dans l’état de New-York. En 1970, dans un article de questions-réponses, il est écrit que Metropolis et Gotham sont très proches l’une de l’autre et de New York City. Cependant, deux autres sources placent Metropolis dans le Delaware, et Gotham dans le New Jersey (ce qui reste encore très proche de New York et en tout cas sur la côte Est).

En 1978, dans une encyclopédie retraçant les quarante premières années des comics consacrés à Superman (qui est étroitement associé à la ville), l’auteur relève un très grand nombre d’indices qui prouvent que la cité n’est pas près de New York City, mais qu’elle est New York City, rebaptisée et avec une architecture différente (et les films de Superman vont tout à fait dans ce sens, bien qu’il ne soient pas considérés comme faisant partie de l’histoire DC officielle). La meilleure preuve en est que la Statue de la Liberté est sensée se trouver à l’entrée du port de Metropolis. La série Countdown to Infinite Crisis a, elle, fermement établi que quoi qu’il en soit, la ville se situait dans l’Etat de New York.

C’est peut être le légendaire Frank Miller qui a finalement apporté la réponse la plus satisfaisante sur cet épineux problème, lorsqu’il a déclaré que Metropolis était New York de jour, et que Gotham City était New York de nuit. Au final, il est très important de noter que New York existe tout de même dans l’univers DC, clairement séparée de Metropolis et de Gotham, et elle y joue même un rôle conséquent, puisqu’on y trouve les QG de groupes de super-héros aussi prestigieux que la JSA (voir le Guide de l’univers DC) ou les Teens Titans.
Il faut noter que la distance entre Metropolis et Gotham a, elle aussi, beaucoup varié : la plupart du temps, elles sont décrites comme se trouvant des deux côtés différents d’une même baie, tandis que dans certains cas, elles sont séparées par des centaines de miles.

Dans la série Smallville, Metropolis est localisée dans le Kansas (ou très près de ses frontières), bien que des éléments contradictoires apparaissent au cours des 10 saisons de la série. Certains éléments suggèrent que la ville pourrait être près d’un fleuve ou des grands lacs (ce qui n’est pas possible si elle est au Kansas), et sa distance varie selon les épisodes : dans un épisode, on peut apercevoir ses buildings depuis Smallville (depuis le haut d’une éolienne), tandis que dans un autre, aller à Metropolis implique un trajet de 160 kilomètres. Les trois dernières saisons en date, cependant, montrent plusieurs personnages (dont Chloé Sullivan, Clark Kent et Loïs Lane), qui travaillent à Metropolis mais vivent à Smallville, ce qui implique donc une distance à priori plus courte.

Un peu d’histoire



L’histoire de Metropolis commence en 1542, quand un navigateur italien au service de la couronne hollandaise découvre la baie où elle sera installée, qui est alors occupée par les indiens Algonquins. Comme pour son inspiratrice, New York, on assiste alors à un marchandage entre les explorateurs et les indigènes pour la possession de l’île sur laquelle va être bâti le cœur de la future ville, New Troy.
Il faut cependant attendre 1634 pour que le premier village hollandais, De Vries, y soit établi (il se trouvait dans ce qui est maintenant la partie est du Queensland Park moderne –voir plus loin-). Ce port prospère au cours des 17ème et 18ème siècles, et il devient un emplacement stratégique lors de la Guerre d’Indépendance. Dans les années 1700, il est rebaptisé Elizabethtown durant l’occupation britannique.
En 1775, il devient un lieu de choix pour l’établissement de librairies, maisons d’édition, imprimeries et journaux, y compris l’ancêtre du légendaire Daily Planet.

La cité est rebaptisée, suite à un siège et à la part que Dan Hunter a pris dans sa défense, Fort Hunter, puis plus tard Hunterville et enfin Hunter city. En 1905, suite aux exploits de l’inventeur et homme de science de génie Waldo Glenmorgan, la ville change une dernière fois de nom pour devenir « Metropolis », la Cité de Demain.

Dès 1847, la famille Luthor prend une grande importance dans la vie de la ville, d’abord avec l’activiste Edna Luthor (qui combat l’intolérance –particulièrement envers les immigrés irlandais- et défend les droits des ouvriers), puis avec son petit-fils Wallace, qui développe Luthor Steel Works au début du vingtième siècle.

A la fin du vingtième siècle, alors qu’on craint le bug de l’an 2000, Brainiac 13, évolution future de l’épouvantable Brainiac venue du 64ème siècle, commence à refaçonner la ville telle qu’il l’a connue dans son lointain avenir : plus que jamais, Metropolis mérite alors son nom de cité de demain ! Plus tard, suite à un voyage dans le temps de Superman, la ville revient cependant à son ancienne apparence.

Metropolis survivra et prospèrera bien au-delà de notre époque, et finira par devenir une véritable mégalopole absorbant les villes, grandes ou petites, environnantes, pour finir par couvrir une bonne partie (absorbant Washington DC, New York et Boston), voir dans certaines versions la quasi-totalité de la côte Est.
Au 31ème siècle, elle sert de QG à la Légion des Super-héros et compte 78 millions d’habitants.

Les six districts de Metropolis



Tout comme son modèle, New York, Metropolis est divisée en districts, ici au nombre de six (et ces districts ont chacun leur « atmosphère » propre et sont conçus pour refléter une de leurs contreparties new-yorkaises). Dans la description « classique » de Metropolis, le cœur de la ville est formé par le district de New Troy (le plus vaste), installé sur une île séparée des autres quartiers par la Hob’s River au nord et la West River au sud (l’extrême nord de l’île se trouvant, lui, dans des eaux maritimes en fait, puisque ces cours d’eau se jettent dans l’océan atlantique). Sur la rive sud de la West River se trouve le district de Queensland Park, et sur la berge nord de la Hob’s River, ceux de Park Ridge (vers l’intérieur des terres) et de Bakerline (près de l’océan). Les deux derniers districts de la ville de demain sont Hobb’s Bay et Suicide Slums.
Enfin, un peu au large, dans l’océan, se trouvent les deux vastes îles de St Martin’s Island (au nord, équivalent pour Metropolis de Staten Island à New York, et lieu ces dernières années d’affrontement entre Lex Luthor et Superman) et de Hell’s Gate (au sud), dont le front de mer est réservé aux citoyens les plus aisés.
A noter aussi le quartier de Midvale, résidence de Supergirl.

Mais examinons tout ceci un peu plus en détails :

New Troy



C’est le cœur géographique, financier et économique de la ville, conçu pour ressembler à Manhattan et, comme lui, couvert de gratte-ciels. On y trouve notamment le Daily Planet, le building de Lexcorp (ces deux derniers bâtiments étant les plus hauts de la cité ; à noter que dans certaines versions, il y a deux tours Luthor jumelles, similaires à celles du défunt World Trade Center de New York), et les divisions de Metropolis des S.T.A.R Labs (qui est aussi sa division centrale) et de Waynetech (la société de Bruce Wayne, alias Batman). Le lieu le plus emblématique de New Troy est Glenmorgan square, l'équivalent de Timesquare pour Metropolis.
Au-delà de ce cœur financier, on trouve également sur l’île Chinatown (le cœur mystique de la ville) et Little Bohemia (son cœur artistique et un analogue de Little Italy à New York). La ville possède aussi son analogue de Central Park, appelé Metropolis Park ou Centennial Park. On y trouve notamment une statue de Superman, érigée après sa défaite face à Doomsday.

Nombre de nos héros préférés habitent dans ce quartier, dont Clark Kent (344, Clinton Street, appartement 3D) et Loïs Lane (sauf dans la série Smallville, où ils habitent encore dans cette dernière ville et se rendent à Metropolis tous les jours pour travailler). Après leur mariage, ils résident au 1938 Sullivan Lane (hommage subtil à l’année de création de votre héros –non, pas moi, Superman…-).

Bakerline



C’est l’équivalent pour Metropolis de ce qu’est le Bronx à New York, et c’est aussi le quartier d’origine de Jimmy Olsen. C’est là que les classes moyennes de la cité vivent pour l’essentiel. Il est situé à une quarantaine de minutes en train de New Troy.

Park Ridge



Il s’agit d'un des plus vieux quartiers de Metropolis.

Queensland Park



Ce district accueille surtout les immigrants. Il est essentiellement formé de quartiers résidentiels et de lotissements de maisons individuelles, et est délimité par la West River au nord et l’océan atlantique à l’ouest.
Sa partie Est est la « vieille ville », le lieu d’établissement originel des colons hollandais. Queensland Park est aussi le lieu d’implantation de l’imprimerie originelle du Daily Planet. Les S.T.A.R Labs y ont aussi implanté une annexe.

Hob’s Bay



C’est un des principaux quartiers de Metropolis et aussi le nom de la baie dans laquelle la ville est installée. Il est relié à New Troy par le Hobsneck Bridge.

Suicide Slums



C’est le ghetto de Metropolis, un lieu livré aux gangs, à la pauvreté et au crime, mais aussi celui où les prix de l’immobilier sont les plus bas. On appelle aussi parfois ce quartier Southside.
Black Lightning et Guardian en sont les protecteurs, mais on y trouve aussi le fameux Ace O’ Clubs, tenu par le plus grand fan de Superman, Bibbo Bibbowki. Steel y installe aussi sa base à une époque.
Le quartier se situe au nord-ouest de New Troy, dans une position similaire à celle de Harlem, bien qu’il présente nettement plus de ressemblances avec le Lower East Side de New York.

La vie à Metropolis



La police de la ville (MPD, ou Metropolis Police Department) possède une unité spéciale chargée de la défendre contre les super-humains au cas où Superman serait absent ou dans l’incapacité de le faire.
L’institution la plus emblématique de la ville reste le Daily Planet, une des sources d’information les plus renommées de l’univers DC, qui y tient encore largement son rang face à la télévision. Le globe qui coiffe son immeuble est une des figures emblématiques de Metropolis.
La ville possède bien entendu ses propres équipes sportives, entre autres : deux de Baseball (les Metropolis Monarchs –la préférée de Clark Kent- et les Meteors), deux de Football américain (Metropolis Sharks et Metros), une de basket (Metropolis Generals) et une de hockey (Mammoths).
Son université est réputée, et c’est d’ailleurs là que Clark Kent a fait ses études.

Résidents célèbres de Metropolis



De nombreuses personnes (ou créatures) fameuses ont résidé, sont originaires, ou ont opéré depuis Metropolis, et il y a du très, très gros calibre (nous ne citerons que les plus connus de chaque catégorie, mais il y en a beaucoup d’autres) :

Héros


  • Booster Gold.
  • Atom.
  • Guardian.
  • Black Lightning.
  • Supergirl.
  • Superman.


Vilains


  • Bizarro.
  • Brainiac (et Brainiac 13 dans le futur).
  • Doomsday.
  • Lex Luthor.
  • Metallo.
  • Toyman.
  • Superwoman (Lucy Lane).


Humains normaux


  • Jimmy Olsen.
  • Lana Lang.
  • Loïs Lane.
  • Morgan Edge.
  • Perry White.

Metropolis dans DC Universe Online



Dans DC Universe Online, Metropolis est votre ville de départ si votre Mentor est Superman, Wonder Woman, Lex Luthor ou Circé. Booster Gold a disséminé des kiosques d'information dans toute la ville, qui vous apportent des renseignements sur ce qu'il y a d'intéressant aux alentours. La ville est perpétuellement dans le jour, vous ne la voyez pas la nuit.
Les différents districts de Metropolis dans DCUO sont :
  • Stryker's Island.
  • Chinatown.
  • Suicide Slums.
  • Tomorrow District.
  • Midtown.
  • Downtown.
  • Historic District.
  • Little Bohemia.

Cet article a été vu 10335 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB