Killer Croc



Waylon Jones est un homme né avec une mutation génétique qui lui donne progressivement une peau à l’aspect reptilien ainsi que des crocs et des griffes acérées. Sous le pseudonyme de Killer Croc, il devient un des plus dangereux adversaires de Batman, non pas du fait d’une grande intelligence (il est limité sur ce plan là) ou d’un sens machiavélique de la stratégie, mais grâce à sa grande force physique et à des facultés ressemblant à celles des crocodiles (il peut retenir son souffle pour rester immergé durant de longues périodes et son sens de l’odorat est sans pareil).

Ce personnage a été créé en 1983.

Origines



Waylon est affecté par un ensemble de mutations qui font qu’il développe des caractéristiques associées aux lointains ancêtres reptiliens dont la lignée finira par donner un jour les mammifères, puis les humains. Ces mutations sont, de plus, aggravées par la présence d’un Métagène (voir le Guide de l'univers DC).
Bien que les effets de sa mutation n’apparaissent que progressivement, il est raillé et brutalisé à cause de son apparence monstrueuse (il ressemble de plus en plus à un crocodile humanoïde au fil du temps, d’où son surnom) dès son enfance, qui est d’autant plus malheureuse que sa mère est morte lors de l’accouchement, que son père l’a abandonné (il ne s’est d’ailleurs pas contenté de partir de la maison, il l’a sciemment abandonné en plein milieu de terres sauvages) et que sa tante, qui est supposée l’élever, est une alcoolique incapable de s’occuper correctement de lui.

A l’âge adulte, il travaille comme « dompteur de crocodiles » (vous savez, les messieurs un peu fous qui font la bise à ces sympathiques animaux, mettent la tête dans leur gueule, les « musèlent » par la force en maintenant leur mâchoire fermée, etc …), se faisant appeler « Killer Croc ». A ce stade, sa mutation lui a déjà conféré une force très supérieure à celle d’un humain normal, et il réalise rapidement qu’une carrière criminelle lui rapporterait bien plus que ses revenus actuels (elle lui permettrait également d’évacuer toute la frustration engendrée par les moqueries subies dans son enfance en étant à son tour brutal avec les autres). Au début, il forge une organisation criminelle structurée, mais la perte progressive de ses facultés mentales (voir plus loin) le laisse bientôt à la merci de ses instincts les plus bestiaux et les plus primitifs.
Il devient alors une figure proéminente du Milieu de Gotham. A cette époque, un de ses « faits d’armes » est le meurtre de Joseph et Trina Todd, qui poussera leur fils adoptif Jason à devenir le second Robin (plus tard, cette version sera changée dans les publications DC, et le nouveau responsable de ce méfait sera Double-Face). D’ailleurs, les activités de Croc le mettent rapidement en conflit avec Batman, le protecteur de Gotham City.

Les confrontations entre Killer Croc et Batman



Croc est cependant rapidement arrêté et expédié à l’Asile d’Arkham. Malheureusement, Ra’s al Ghul organise une évasion massive, et, pour lui payer sa « dette », Croc se charge d’enlever Alfred, le célèbre majordome de Bruce Wayne (alias Batman, un fait que Croc ignore). Il le mène à l’antre de Poison Ivy sans chercher à comprendre les ordres, et affronte une nouvelle fois Batman, qui est venu délivrer son vieil ami ainsi que les autres otages retenus en ce lieu. Croc est facilement vaincu par le Chevalier Noir et il retourne à la case départ, Arkham.

Il s’évade, bien sur, et tente un moment de changer de vie, se liant même d’amitié avec les sans-abris peuplant les souterrains de Gotham. Cependant, lors d’une bataille avec Batman, il est emporté par une violente inondation dans ces tunnels, et est présumé mort. Il est cependant bel et bien vivant, et les effets des électrochocs précédemment subis à Arkham, conjugués aux souvenirs récurrents des brimades subies dans son enfance et à la part de plus en plus importante prise par ses instincts reptiliens ataviques dans sa psyché (de plus en plus primitive) déclenchent chez lui une énorme vague de violence. Il se met à attaquer tout ce qui bouge dans les rues de la ville, notamment dans le quartier d’Eden Park. C’est alors que Bane décide de s’attaquer à lui et fait la démonstration de sa propre puissance… en lui cassant les deux bras.

Après cet épisode, Croc tente de restaurer son statut au sein du Milieu de Gotham, notamment en assassinant différents membres de la Famille Paretti (le syndicat du crime qui tient les quais de Gotham –rappelons que Gotham est, dans la majorité des publications DC au cours des décennies, un analogue de New York-). Croc se retrouve confronté, dans un entrepôt, aux tueurs de la mafia qui profitent d’un combat entre lui et Batman (incarné à cette époque par Dick Grayson, ex-Nightwing), assisté de Robin (Tim Drake à cette époque), pour lui tirer dessus et le blesser sérieusement. Malgré tout, Killer Croc réussit à la fois à survivre et à s’enfuir, ce qui n’est pas un mince exploit.

Quelques années plus tard, à nouveau emprisonné à Arkham, Croc est invoqué par une puissance mystique et transporté magiquement vers les bayous de la Louisiane. On découvrira plus tard que cette force est en fait Swamp Thing / La Chose du Marais, qui lui offre ainsi la possibilité de vivre librement, à l’écart des humains.

Plus tard, étant retourné vers la civilisation, il fera partie de la cohorte de super-vilains menée par Deathstroke pour mettre un peu d’animation dans le mariage de Green Arrow et de Canari Noir, et sera arrêté comme la majorité des assaillants. Il sera alors du voyage vers la planète-prison (Cygnus 4019) vers laquelle l’écrasante majorité des vilains de la Terre est exilée dans la série de comics Salvation Run (2007-2008).

Apparence



Elle est absolument monstrueuse. Bien que Croc ait un aspect incontestablement reptilien, sa tête ne ressemble cependant pas à celle d’un crocodile (d’ailleurs, avant Crisis on Infinite Earths, sa tête et les proportions de son corps restent essentiellement humanoïdes, il est juste recouvert d’écailles vertes), du moins jusqu’aux publications DC les plus récentes, où il a désormais un museau allongé et même une queue.
Sa peau est verte et écailleuse, il a une large gueule garnie de crocs redoutables, une longue langue, des griffes acérées et des muscles incroyablement développés. Au fil du temps, ses proportions deviennent aussi de moins en moins humaines. Il mesure 2m40 pour 359 kg, alors qu’avant qu’il n’atteigne un stade aussi avancé de mutation, il mesurait 1m92 pour 90 kg. Il n’a pas de cheveu, et ses yeux sont rouges.

Dans les publications récentes, il est dépeint comme étant encore plus reptilien qu’avant, notamment du fait des effets d’un virus (créé par Hush) qui a accéléré la dé-évolution de son corps vers un stade plus primitif. Il faut noter qu’il engagera une scientifique pour l’aider à combattre ce processus, et que lorsque celle-ci échouera, Croc la… mangera. Ce ne sera d’ailleurs pas la seule fois qu’il consommera de l’humain, et même du super-humain, puisqu’il consommera aussi le corps décédé de la super-vilaine Orca. Dans Salvation Run, il veut consommer le cadavre de Martian Manhunter, mais Lex Luthor l’interdit.

Affiliations



Killer Croc a fait partie de la troisième incarnation de la Société Secrète des Super-Vilains de Libra / Balance et aussi de la Ligue d’Injustice.
Il sera aussi recruté par le nouveau Black Mask dans un groupe de super-vilains dont le but est de s’emparer de Gotham. Il faut cependant noter qu’à cette époque, il est sous le complet contrôle de ce-dernier, le Chapelier Fou (Mad Hatter) ayant implanté une puce de contrôle mental dans le crâne de Croc (qui, une fois débarrassé du dispositif, jurera de se venger de Black Mask. Celui-ci récidivera d’ailleurs en implantant un dispositif explosif dans le corps de Croc).

Pouvoirs


  • Résistance : sa peau écailleuse s’est durcie au point qu’il est invulnérable aux coupures, aux armes de petit calibre et même aux armes de plus forte puissance tirées depuis une longue portée.
  • Superforce et rapidité : il est capable d’arracher la porte blindée massive d’un coffre de banque de ses gonds avec facilité. Sa vitesse et ses réflexes sont aussi surhumains (tout spécialement sous l’eau). Il faut noter qu’à mesure que sa mutation progresse, sa force augmente en conséquence. Alors qu’il n’était capable de soulever « que » une demi-tonne à l’origine, on estime aujourd’hui qu’il peut en manipuler 5 à 10 sans problème.
  • Pouvoir de régénération : il peut guérir rapidement de ses blessures (même très graves) et peut même régénérer des membres perdus (comme certains reptiles comme les lézards) et ses crocs.
  • Sens améliorés : son sens reptilien de l’odorat est très développé.
  • Plongée : il peut rester immergé sans respirer pendant des périodes très importantes, comme un Crocodile.

Croc a un peu d’expérience en termes de combat à mains nues, mais ce n’est certainement pas un expert dans ce domaine, formé aux techniques les plus pointues et les plus subtiles, comme peuvent l’être des gens comme ses ennemis, Batman ou Nightwing, par exemple.

Une de ses principales faiblesses est sa faible intelligence, qui n’est pas « intrinsèque » (il avait à l’origine un QI plutôt au-dessus de la normale, bien qu’il n’ait jamais développé ses facultés intellectuelles du fait d’une absence totale d’éducation) mais plutôt due à la fois à sa mutation et ensuite au virus de Hush qui l’a infecté, qui ont fait régresser sa psyché vers un état plus primitif à mesure que les zones reptiliennes de son cerveau (essentiellement le tronc cérébral) avaient une activité de plus en plus marquée, au détriment des zones plus évoluées. D’ailleurs, alors que les publications DC pré-Crisis le décrivaient comme un seigneur du crime, il est progressivement apparu de plus en plus bestial et primitif.

Cet article a été vu 3986 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB