Le Pingouin



Oswald Chesterfield Cobblepot est ce que l’on pourrait appeler le « gentleman du crime » (du moins c’est comme ça que lui se voit), et en conséquence, il ne sort jamais sans son smoking, son haut-de-forme, son monocle et des parapluies dont même le plus fou des agents secrets bulgares n’aurait osé rêver (en plus de cacher des armes diverses et variées, certains peuvent servir … de véhicules !).

Personnage créé en 1941, c’est un des plus vieux ennemis de Batman (et un des plus « fidèles »), même si à une époque (dans la série de publications DC appelée Countdown to Final Crisis), il lui a servi d’informateur et a été « toléré » par lui (avec beaucoup de réticences cependant). Le but était de donner à Batman un coup d’avance en permanence sur le Milieu grâce aux relations du Pingouin dans la Pègre.

Aller directement vers la section "Le Pingouin dans DC Universe Online"

Origines et aventures



Dans sa jeunesse, Oswald est raillé pour son physique : il est petit, en sur-poids et surtout a un nez long et pointu qui ressemble en fait à … un bec. Ceci, conjugué au fait qu’il se dandine en marchant (du fait de son sur-poids) et de son amour pour les oiseaux (sa mère tenait une animalerie), a été à l’origine de son surnom de « Pingouin ».

Ce rejet de ses pairs le rend aigri et le pousse à embrasser une carrière criminelle. Mais, attention ! le Pingouin ne sera pas un criminel de bas étage, non, non … chez lui, le crime se pratique avec classe et style (du moins dans son esprit). Ceci, combiné avec le fait qu’il possède toutes ses facultés mentales, en fait un adversaire à part dans l’univers de Batman (on est loin du Joker). D’ailleurs, le Pingouin a un temps servi d’informateur au Chevalier Noir, du fait que son Night Club, le Iceberg Lounge, était un lieu de prédilection pour la pègre de Gotham City (c’est un haut lieu du marché noir et de la revente de produits de luxe issus d’activités criminelles, ce qui explique l’aisance financière du Pingouin). Il s’était à l’époque « rangé », mais a depuis repris ses activités criminelles.
Lorsque la ville est rasée par un tremblement de terre, enclavée par le gouvernement US et laissée à son sort par ce dernier, il est un de ceux qui restent en arrière. Il se sert alors de ses relations dans le monde du crime pour faire du profit, notamment grâce à une association occulte avec Lex Luthor.

Lors de Coutdown (voir plus haut), il perd sa position avantageuse dans la hiérarchie du crime organisé de Gotham lorsque Intergang (autre syndicat du crime) entre en conflit avec son réseau. Comme, de plus, Batman a mystérieusement disparu à cette époque, il se retrouve temporairement chassé des « affaires ».

Durant Brightest Day (récente série d’un an commencée en avril 2010 et devant décrire les conséquences de Blackest Night – l’avènement puis la destruction du Black Lantern Corps - sur l’univers DC), les Birds of Prey découvrent un Pingouin battu et poignardé aux pieds de la super-vilaine Canari Blanc (voir la fiche de Canari Noir). Secouru par les super-héroïnes, il tombe même amoureux de l’une d’elles, Dove. Cependant, tout ceci n’était qu’un plan machiavélique, le Pingouin travaillant en fait avec son prétendu bourreau dans le but d’obtenir des fichiers informatiques de grande valeur traitant des super-héros. Il blesse plusieurs des Birds of Prey avant d’être vaincu par The Huntress, qui a la ferme intention de le tuer mais en est empêchée suite à la chasse à l’homme contre les Birds lancée par la Police.

Affiliations



Il a fait partie de la Société Secrète des super-vilains et a participé à la bataille de Metropolis, de la Ligue d’Injustice, du Suicide Squad (équipe d’opérations secrètes du gouvernement formée majoritairement de super-vilains prisonniers), et a été un allié du Penitente Cartel (qui a tenté de droguer la chaîne alimentaire de Gotham afin de rendre ses habitants accros à la drogue).

Certains vilains (mineurs) travaillent pour lui, comme KGBeast (qui, comme son nom le laisse entendre, est un assassin absolument impitoyable entraîné à l’origine par le KGB et qui est réputé avoir tué plus de 200 personnes), Magpie, Orca ou le Ventriloque. Il coopère aussi à certaines époques avec Lex Luthor et le Mad Hatter (le Chapelier Fou).

Apparence



Elle a déjà été évoquée : contrairement à l’écrasante majorité des héros et héroïnes DC, qui ont au pire un physique quelconque et le plus souvent une apparence allant de l’agréable au divin (Circé, Wonder Woman), le Pingouin a un physique plus qu’ingrat, et en plus une apparence curieuse et vieillotte du fait de ses habits et accessoires de gentleman victorien et de son éternel parapluie. La présence de celui-ci, bien qu’à priori incongrue, à une explication (un tant soit peu) rationnelle. En effet, son père est mort à cause d’une pneumonie contractée après avoir été pris sous une pluie diluvienne, aussi sa mère, ultra-protectrice, l’a t’elle obligé par la suite a emporter un parapluie avec lui en permanence. Son accoutrement de « gentleman du crime » (queue de pie, couleur noire, …) renforce aussi sa ressemblance avec le manchot (l’oiseau) qui lui a donné son surnom. Le parapluie lui sert aussi de canne pour équilibrer sa démarche et soutenir son poids.

Oswald mesure seulement 1m56 (on est loin de Giganta !), mais pèse 80 kg. Il a les yeux bleus et les cheveux noirs.

Capacités et équipement



Le Pingouin ne possède pas de super-pouvoirs, mais est en revanche un génie du crime et des affaires. C’est un expert pour monter un réseau criminel, l’organiser et le diriger. Cependant, s’il planifie les crimes, il les exécute rarement lui-même, préférant laisser ce soin a ses hommes. Il n’est cependant pas impossible qu’il tue quelqu’un lui même, surtout s’il a été provoqué.

Au combat, il peut compter sur de solides connaissances en judo et autres arts martiaux, l’aide d’oiseaux (il est un expert pour les dresser afin qu’ils l’aident à commettre ses crimes) et surtout sur ses gadgets, dont ses parapluies. Un pistolet est caché dans son haut-de-forme et certains de ses parapluies masquent des armes également (et pas des moindres : lames, pistolet mitrailleur, laser, lance roquettes miniaturisé, jets d’acide, lance-flammes, … un de ses parapluies a aussi un motif en spirale pouvant hypnotiser certains ennemis). Il faut noter qu’il est plus fort et plus agile que ce que son apparence pourrait laisser présager de prime abord.

Il se déplace soit en limousine (on a la classe ou on ne l’a pas …), dans son Bateau ou son sous-marin (l’équivalent Pingouin de la Batmobile). En cas de danger, certains de ses parapluies se mettent à se comporter comme un rotor d’hélicoptère et lui permettent de s’enfuir en volant (et il peut également employer cet effet comme une arme si besoin).

Le Pingouin au cinéma



Le Pingouin a été incarné au cinéma par Danny de Vito dans le film Batman Returns en 1992. Dans cette version, il est né malformé et a été jeté par ses parents dans les égouts de Gotham, avant d’être adopté par les pingouins du zoo et de finir dans un spectacle de monstres barnumien. Dans le film, il meurt du fait d’une chute et de l’immersion dans des eaux toxiques.

Le Pingouin dans DC Universe Online



Avec Double-Face, le Pingouin est une des vedettes de la Mise à jour 2 de DC Universe Online. Vous devrez aller le débusquer au fin fond du vieux métro de Gotham, affrontant au passage soit Silence, soit Bane (selon le verdict de la pièce fétiche de Double-Face), puis un robot redoutable, Pengbot Maximus. Mais le Pingouin ne se laissera pas attraper si facilement, et vous criblera de tirs de mortier à l'aide de son décidément très surprenant parapluie.

Cet article a été vu 3902 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB