Catwoman



Selina Kyle, plus connue sous le nom de Catwoman, est un personnage complexe et ambigu, ayant commencé sa carrière comme monte-en-l’air (c’est la plus grande voleuse qu’ait jamais connu Gotham City ou l’univers DC en général), super-vilaine et adversaire de Batman, avant d’opérer un « changement de carrière » depuis les années 90 pour devenir une protectrice de Gotham City (d’une manière certes assez personnelle, à la façon d’une anti-héroïne), devenant au passage très, très proche de Batman. Dans DCUO, elle est cependant classée parmi les super-vilaines.

Catwoman a été créée en 1940. Apparemment, c’est la cousine au second degré par alliance (ouf !) d’un des auteurs qui aurait servi d’inspiration pour le personnage, ainsi que l’actrice Jean Harlow, qui constituait pour les auteurs un modèle de sensualité féminine. Elle a été conçue comme une femme fatale, adversaire de Batman mais pour laquelle il éprouve une attirance certaine. Elle représente un facteur inédit dans la vie de Batman, dont le monde est par ailleurs très manichéen, blanc ou noir, mais pas « gris » comme elle, ni vraiment super-vilaine meurtrière (elle déteste tuer, bien qu’elle l’ait fait une fois -dans sa version classique et non celle de la Terre-B, voir plus loin-), ni vraiment super-héroïne classique. Son attirance pour elle vient aussi du fait qu’on peut la considérer comme une version féminine de Batman, une autre créature sombre mais belle qui hante les nuits de Gotham City.

C’est un des premiers adversaires de Batman (sur le plan chronologique), avec le Joker, mais elle est différente de celui-ci (ou d’autres ennemis du chevalier noir) dans le sens qu’elle n’est jamais dépeinte comme complètement mauvaise ou (dans la plupart des situations) comme une meurtrière de sang froid (et de toute façon, comme l’histoire de Green Arrow l’a prouvé, certains héros DC tiennent plus de l’anti-héros).
Elle est depuis apparue dans les séries télévisées consacrées à Batman (jouée notamment par la célèbre Eartha Kitt) et bien entendu dans les films, où elle a été incarnée par Michelle Pfeiffer puis par Halle Berry.

Aller directement vers la section "Catwoman dans DC Universe Online"

Origines



Elles sont multiples et dépendent de l’époque de parution des comics :

Origines à l’âge d’or des comics (avant 1956)



Le personnage, au début appelé « The Cat » (le chat) est une jeune et belle voleuse de bijoux dont le nom n’est pas mentionné lorsqu’elle apparaît, dans le premier numéro du comic Batman. Elle ne porte pas encore son emblématique costume, mais les fondements de sa personnalité future sont bel et bien là.

A partir de Batman n°62, Selina Kyle devient une ancienne hôtesse de l’air qui, suite au crash de son avion, est (supposée être) devenue amnésique. A la suite de cet accident, elle se lance dans une carrière criminelle. Plus tard, il sera révélé que cette histoire d’amnésie n’était qu’une excuse pour se lancer dans une vie de crimes (mais sans violence, elle refusera d’ailleurs de tuer). Elle a différentes confrontations avec Batman, mais finit par développer une grande affection pour lui, qui culminera par un baiser.
A cette époque, elle porte un costume entièrement violet et un masque recouvrant le haut du visage, avec des oreilles de chat pointues stylisées, de hautes bottes à talons (parfois des bottines), un profond décolleté, et une partie basse en forme de jupe fendue. Les manches sont longues, et Selina porte une cape et une ceinture vertes et manie un fouet (mais nous en reparlerons).

Origines de l’age d’argent des comics (1956) à 1986



Lorsque les mondes parallèles sont créés dans l’univers DC pour pallier au problème délicat de l’âge des héros et vilains (voir le Guide de l'univers DC), la Selina de l’âge d’or se retrouve dans l’univers de la Terre-2 (voir aussi éventuellement à ce sujet la fiche de Power Girl), où elle est supposée avoir épousé Bruce Wayne et avoir donné naissance à une fille, Helena, qui deviendra The Huntress (et qui sera le personnage DC le plus emblématique à disparaître lors de Crisis on Infinite Earths au milieu des années 80).
On apprend aussi que la vraie raison pour laquelle elle s’est tournée vers le crime est qu’elle a été maltraitée dans le passé par un (autre) mari violent. Lorsqu’elle a décidé de le quitter, elle a été obligée, pour récupérer ses bijoux, de fracturer le coffre dans lequel il les enfermait, et le plaisir ressenti à ce moment là fut tel qu’elle a décidé de renouveler l’expérience, mais cette fois-ci avec les coffres et les bijoux des autres.
Elle sera contrainte de reprendre une carrière criminelle après la naissance de sa fille suite à un chantage et finira par mourir à la fin des années 70.

D'autres versions de Selina Kyle, à l’âge d’argent, n'ont pas hésité à tuer (cela dépend aussi des auteurs), ce qui la rend incompatible avec l’image de notre Catwoman actuelle, incapable de tuer. En conséquence, la Selina meurtrière devient la version de la Terre-B, un autre monde parallèle qui sert de « poubelle » aux auteurs DC pour les personnages ou les histoires qui n’ont plus leur place dans le courant principal et accepté des publications DC.

Origines modernes - 1986-1992



Après Crisis on Infinite Earths, le légendaire Frank Miller révise encore une fois en 1986 les origines de Catwoman en parallèle de celles de Batman. Selina devient une prostitué amoureuse des chats, qui a comme co-locataire la jeune femme qui lui succèdera un jour en tant que Catwoman, Holly Robinson (une jeune fugueuse qui idolâtre Selina). Elle apprend les arts martiaux pour se défendre de son souteneur et ex-petit ami, un homme violent, puis commence à commettre des cambriolages audacieux sous le déguisement de Catwoman (afin de ne pas être reconnue), mais plus à la manière d’un robin des bois des temps modernes qu’à celle d’un voleur pur et dur.

Cependant, les auteurs DC postérieurs sont mal à l’aise à l’idée de faire de Selina une prostituée. Ils en font donc une voleuse qui se fait passer pour une prostituée et subtilise l’argent des hommes avant que le « passage à l’acte » n’ait lieu (bien que certains éléments introduits par Frank Miller, comme Holly Robinson par exemple, restent toujours unanimement acceptés dans l’histoire « officielle » de Catwoman).

Plus tard, son enfance est détaillée : sa mère, brutalisée par son père, passait plus de temps (et portait plus d’attention) avec ses chats qu’à sa fille (sa sœur Magdalene, dite Maggie, introduite par Frank Miller, n’est pas prise en compte dans cette origine, mais elle le sera officiellement dans des histoires de Catwoman postérieures), et elle finira par se suicider. Son père sombrera alors dans l’alcoolisme, et en viendra à détester Selina à cause de sa forte ressemblance physique avec sa mère. Après la mort de son père, résultat de sa consommation excessive d'alcool, Selina s’enfuira de chez elle, mais sera retrouvée et envoyée dans un orphelinat, puis en maison de correction à cause de son mauvais comportement.

Elle s’enfuit et survit grâce à de menus larcins dans les vieux quartiers est de Gotham City, puis passe à la vitesse supérieure en devenant le meilleur cambrioleur qu’ait connu Gotham, en partie grâce à son agilité naturelle, doublé d'un don faisant d'elle une véritable gymnaste. Elle sera cependant connue pour redistribuer régulièrement ses gains aux défavorisés des quartiers est.

Un jour, alors qu’elle observe Batman, qui fait une de ses premières sorties, elle est inspirée par son costume et décide d’en adopter un elle aussi lors de ses sorties nocturnes dans Gotham. Inspirée par son amour des chats, elle prend le nom et l’apparence de Catwoman.

Elle est formée à toutes les techniques et subtilités du vol par un gang de professionnels, qui la maltraitera et dont elle s'enfuira, puis aux arts martiaux par le Maître sans bras (en anglais The Armless Master, ainsi dénommé car il a perdu ses deux bras), et elle commence à utiliser son légendaire fouet. Elle est obligée de jouer les dominatrices au service d’un souteneur, afin de soutirer des informations utiles ou compromettantes à ses clients. Lorsque l’un d’eux lui donne un fouet à neuf queues, elle en fait son arme de prédilection.
Certaines rumeurs disent qu’elle est en fait la fille illégitime de Carmine Falcone, le patron du crime organisé de Gotham City, mais cela ne sera jamais prouvé avec certitude.

Origines modernes – après 1992



Après le succès du film Batman Returns (où elle est incarnée par Michelle Pfeiffer), Catwoman revient en 1993 dans un nouveau costume, violet et très près du corps, avec une longue chevelure ondulée et toujours ce fameux fouet qui fait tant fantasmer Coxie. Elle est dépeinte comme une voleuse de classe internationale (et chasseur de primes occasionnel) avec certes un certain code moral / éthique / de conduite, mais quelque peu ambigu.

Dans cette version, elle recueille Arizona, une adolescente fugueuse qu’elle entraîne pour être son acolyte (peut être est-elle jalouse de Batman et de son fidèle Robin ?) et devient même un agent du gouvernement pendant une brève période. Il est aussi révélé qu’elle a, comme de nombreuses autres héroïnes (Canari Noir, Power Girl) été entraînée par Wildcat.

Elle devient le PDG de Randolf Industries (une compagnie liée à la Mafia) grâce au chantage et passe à deux doigts, sous l’identité de Selina Kyle, de devenir maire de New York, mais tout s’écroule lorsque son identité secrète est publiquement exposée par le Trickster.

Après un changement de dessinateur, les histoires de Catwoman prennent un tour plus sombre et dramatique. Après une série de casses, le commissaire Gordon de la police de Gotham (joué dans les deux films de Batman réalisés par Christopher « Inception » Nolan par Gary Oldman) lui tend un piège, la capture, et l’expédie vers une prison de femmes. La captivité lui est insupportable et elle entre dans un état de rage tel qu’elle se met à attaquer ses co-détenues. Elle est alors placée à l’isolement, où elle refuse de se nourrir. Lorsqu’elle en sort, elle déclenche une révolte des prisonnières pour pouvoir s’enfuir en profitant de la confusion. Elle est aidée par une co-détenue blonde qui est en fait (mais Selina l’ignore) Harley Quinn.

Super-héroïne ou super-vilaine meurtrière ?



Elle fait son retour à Gotham City alors que le tremblement de terre de magnitude 7.6 qui dévaste la ville a lieu. Comme ce n’est pas le premier désastre qui frappe cette ville insulaire, le gouvernement américain décide de la faire évacuer et de l’abandonner purement et simplement. La Garde Nationale détruit ou surveille les ponts et autres accès permettant d’accéder à la cité, et la JLA reçoit l’ordre formel de ne plus y pénétrer. C’est donc Batman et ses alliés (dont Catwoman, Oracle, The Huntress, le commissaire Gordon et un certain nombre de policiers) qui se retrouvent avec la lourde tâche de venir en aide à la ville et aux survivants, qui se retrouvent face à une horde de super-vilains et de criminels qui tentent d’y prendre le pouvoir.
Elle a d’autres aventures, et on la croît même morte pendant un moment, mais elle continue de protéger les quartiers est de ce qui reste de Gotham City avec l’aide de Holly Robinson et de Slam Bradley (un détective privé dont la création remonte avant celle de Superman). Elle finit par nouer une relation romantique avec Batman, qui lui révèle son identité secrète, mais ils finissent par se séparer.

Catwoman semble avoir beaucoup changé, et son amour pour Batman semble sincère, mais on découvre que c’est à cause de Zatanna, qui a modifié son esprit comme elle l’a fait avec différents membres de la JLA ou avec certains super-vilains. Quand Selina apprend que cela a été fait en accord avec cinq membres de la JLA, elle empêche Zatanna de parler pour éviter qu’elle ne fasse usage de ses pouvoirs et la pousse à travers une vitre. Heureusement, Zatanna y survivra.

Encore très perturbée par cette révélation, elle est confrontée au criminel Black Mask (Roman Sionis, pas le Dr Jeremiah Arkham, le second détenteur de ce pseudonyme), et elle décide de le tuer après qu’il ait menacé de tuer les gens qu’elle aime (notamment Holly et Slam Bradley) et qu’il ait torturé sa sœur Maggie au point de la rendre folle. Black Mask avait joué sa vie en sachant parfaitement que Catwoman ne le tuerait jamais, mais il ignorait qu'elle était à ce point perturbée. Cette action hantera Selina pendant encore très longtemps.

Après la série One Year Later (qui, comme son nom l’indique, fait un saut dans le temps d’un an après les évènements d’Infinite Crisis), elle a quitté les quartiers est de Gotham, abandonné le costume de Catwoman et vit sous un faux nom. Elle a donné naissance à une fille, Helena, dont le père reste un mystère pendant un temps pour le lecteur de comics (il sera plus tard révélé qu’il s’agit du fils de Slam Bradley, Sam, même si le fort intérêt de Batman à l’égard de l’enfant a laissé longtemps croire au lecteur que c’était lui son géniteur).

Holly la remplace dans le rôle de Catwoman pendant un certain temps (pour qu’elle puisse se consacrer à l’éducation de sa fille), mais Selina finit par reprendre ce rôle.
Holly est arrêtée pour le meurtre de Black Mask (alors que c’est Selina qui l’a perpétré), et cette dernière s’infiltre dans le poste de police où elle est détenue pour la libérer.

Plus tard, incertaine à propos de la nature des relations qu’elle veut avoir avec Bruce Wayne, qui sort à ce moment avec une autre femme, elle a une conversation avec Zatanna, qui a elle aussi de forts sentiments envers Batman (mais qu’elle admet vouloir oublier à tout prix). Le super-vilain Hush (Silence) surprend cette conversation et met au point un plan pour faire du mal à son ennemi, Batman.
Catwoman est attaquée par Hush, qui lui vole … son cœur (au sens propre). Elle n’est maintenue en vie que par des machines et par le médecin « officiel » de la communauté des super-héros, le Docteur Mid-Nite, et tandis que Batman récupère l’organe, Zatanna lui fournit un onguent permettant de récupérer plus rapidement. La croyant dans le coma, Bruce Wayne lui fait une confession et lui avoue un amour éternel, mais en fait, elle est consciente et entend tout.
Elle se vengera plus tard de Hush grâce à l’aide de nombreux alliés (dont Oracle, Poison Ivy, Harley Quinn et Slam Bradley) en le ruinant et en le laissant panser les blessures que lui a infligées Batman.

Cependant, malgré les soins normaux ou ceux, magiques, procurés par Zatanna, Selina reste très faible (mais, d’après Zatanna, cette faiblesse est plus de nature psychologique qu’organique), et se retrouve en mauvaise posture lorsqu’elle est confrontée à un nouveau super-vilain, Boneblaster, qui a comme singulière ambition de se faire connaître en infligeant une défaite à … d’autres super-vilains ! (ou perçus par lui comme tels, ce qui explique qu’il s’en prenne à Catwoman). Elle ne doit son salut qu’à l’intervention de Poison Ivy. Cette dernière, Harley Quinn et Selina finissent par concevoir l’idée de former un trio pour se soutenir mutuellement. Alors qu’elles sont en train d’en discuter, Boneblaster les attaque toutes les trois, mais Selina parvient à le vaincre.

Lors de Blackest Night, avec l’avènement du Black Lantern Corps (voir la fiche de Sinestro), Black Mask fait son retour sous la forme d’un Black Lantern et tente de tuer Catwoman et sa sœur (internée dans un hôpital psychiatrique suite à sa précédente rencontre avec Black Mask), mais il est vaincu par notre trio de super-vilaines (il est avalé par une plante carnivore géante créée par Ivy). A la suite de cela, Maggie Kyle fuit dans les égouts de Gotham et prévoit de tuer Catwoman. En effet, dans sa folie, Maggie pense que Catwoman est une entité maléfique qui a pris possession de l’âme de sa sœur Selina, et que la seule façon de la libérer est de tuer la super-vilaine.

Affiliations



Dans les comics, le statut de Catwoman en tant que vilaine ou qu’héroïne est ambigu, alors que dans DCUO, qui impose un choix net et sans appel aux personnages comme aux PNJ, elle est classée parmi les super-vilaines. Il faut cependant remarquer qu’elle a, à l’occasion, fait équipe avec Batman ou d’autres héros contre de grandes menaces, et qu’elle a même sauvé la JLA toute entière en une occasion. Depuis au moins les années 90, elle est largement reconnue comme un membre de la « famille Batman », son entourage de super-héros et héroïnes.

Catwoman a fait partie des Outsiders de Batman, mais elle a rapidement quitté cette équipe car elle ne se sentait pas capable de se confronter à des vilains du calibre de ceux que cette équipe affronte habituellement. Elle est remplacée par Batgirl. Elle fait aussi partie de l’équipe montée par Robin et Nightwing et appelée « Le Réseau » (The Network en VO).

Comme nous l’avons vu, elle a aussi fait équipe un temps avec Poison Ivy et Harley Quinn. Elle a également fait partie (en vrac) des Birds of Prey, de la Ligue d’Injustice et de la Société Secrète des Super-vilains.

Evolution de son apparence



Son apparence « classique » est celle d’une très belle jeune femme (elle a, selon l'aveu même des auteurs de comics, le physique dont n'importe quel homme rêverait pour une femme) de 1m77 pour 61 kg, avec les cheveux noirs (généralement très longs et ondulés) et les yeux verts, et d’une sensualité extrême. Son « style » est invariablement sophistiqué. Jusqu’en 1946, cependant, elle était rousse, et dans les comics les plus récents, elle a les cheveux courts (mais noirs). Dans les séries animées de l’univers DC, elle est aussi apparue en blonde.

On estime qu’elle est apparue dans neuf types de costumes différents au cours de la longue histoire des publications DC où elle figure. Lors de sa toute première apparence (alors qu’elle ne s’appelle pas encore Selina Kyle), elle n’a ni costume, ni aucun déguisement. A son apparition suivante, elle a un masque assez théâtral représentant une tête de chat (et pas un masque de chat stylisé avec juste des oreilles pointues comme elle en aura plus tard). Plus tard encore, elle porte une robe (très) fendue, puis une combinaison moulante intégrale (avec bottes comprises) avec un masque portant de larges « lunettes » (similaires à celles des aviateurs des deux guerres mondiales, avec deux verres). Alors que le costume est vert dans les années 60 (cette couleur étant associée aux super-vilains de l’époque), il devient violet dans les années 90, puis noir (et en cuir) après le succès du film avec Michelle Pfeiffer. Dans les publications les plus récentes, elle alterne entre la combinaison violette et la noire (cette dernière ayant désormais un look plus high-tech, notamment au niveau de la forme des verres du masque, et étant, de l’aveu de son auteur, inspiré de la combinaison portée par Emma Peel dans la série Chapeau melon et Bottes de Cuir).

Compétences et équipement



Catwoman ne possède aucun super-pouvoir, mais comme Batman ou l’Archer Vert, elle a subi un entraînement physique poussé dans diverses disciplines et manie différentes sortes d’armes.

Armes



Avant Crisis on Infinite Earths, Catwoman emploie, comme la majorité des adversaires de Batman, toute une variété d’armes et véhicules, et elle a sa propre voiture emblématique, la (attention jeu de mot assez énorme !) « Cat-illac » (aujourd’hui, elle se déplace plutôt en moto ou de toit en toit grâce à son fouet). Après Crisis, son arme de prédilection (et emblématique) devient le fouet, que ce soit le modèle standard (d’environ 3m60) ou celui à neuf queues. Elle l’emploie car c’est une arme difficile à utiliser (voire dangereuse pour celui qui la manie) si on n’y a pas été entraîné, ce qui fait qu’il est difficile pour ses opposants de la retourner contre elle. On l’a aussi vue se servir d’un pistolet dans les cas où son fouet lui était enlevé.
Elle se sert aussi de griffes en acier renforcé capables de découper un gilet pare-balles ou de pénétrer au travers d’une portière de voiture.
Certaines versions de son masque sont dotées d’un système de vision infrarouge intégré.

Costume



La version actuelle du costume est une combinaison moulante comprenant des griffes rétractables dans ses gants et ses bottes, lui permettant d’escalader les surfaces plus facilement (elles peut les sortir ou les rétracter à volonté grâce à des interrupteurs). Bien qu’il lui procure une certaine protection (faible, notamment contre le feu et les attaques énergétiques, et surtout contre les éléments en fait, froid et humidité), il est avant tout conçu pour lui donner une totale liberté de mouvement et préserver la flexibilité de son corps (ce qui n’est guère évident de prime abord au vu de son aspect très près du corps), pour préserver son identité secrète (notamment via son masque) et lui permettre de se cacher plus facilement en cas de besoin.
Elle transporte aussi parfois son fouet dans un mini-sac à dos, ou parfois dans sa botte.

Capacités



Bien qu’il soit prouvé qu’elle ne soit pas méta-humaine (pour ce terme, voir le Guide de l'univers DC), elle n’en possède pas moins de grandes capacités, un peu comme Batman :
  • Vitesse : elle est sans doute l’humaine normale (non-métahumaine) la plus rapide qui existe. Elle a aussi des réflexes foudroyants.

  • Agilité et capacités athlétiques / acrobatiques : elles sont telles que beaucoup les considèrent comme à la limite extrême des capacités superhumaines. Sa flexibilité et son sens de l’équilibre notamment sont exceptionnels. Elle possède une force maximale pour une femme de son âge, de sa taille et de son poids qui s’entraîne régulièrement sur le plan physique et au combat. On estime qu’elle peut soulever jusqu’à 135 kg.

  • Furtivité : en tant que voleuse experte, c’est une maîtresse en matière de furtivité.

  • Combattante experte : elle a été entraînée par le Armless Master et par Wildcat dans différents arts martiaux. Son style est fluide et précis, elle porte des coups finement ajustés avec beaucoup d’agilité puis se met à l’abri d’une riposte tout aussi rapidement.
    En matière de combat à mains nues, elle est considérée comme (au moins) du niveau de Batman (qui est pourtant une des références dans ce domaine), et elle l’a déjà battu plusieurs fois lors de leurs confrontations passées.

Catwoman a une affinité naturelle, immédiate, forte et durable avec les félins en général, ce qui lui a été très profitable dans le passé, notamment quand de gros félins sont venus à sa rescousse !
Enfin, Catwoman est connue pour son « pouvoir » de séduction. D’une beauté presque irréelle, elle exsude littéralement la sensualité en plus, et sa sophistication lui confère encore (si besoin était …) un charme supplémentaire. Elle s’est servi de cette aura de séduction pour calmer ou manipuler les hommes à son avantage.

Catwoman au cinéma



Catwoman a été incarnée par Michelle Pfeiffer dans Batman Returns (en 1992) et Halle Berry (en 2004, dans le film Catwoman) notamment. Cependant, le personnage joué par cette dernière, bien que portant le même nom, n’a quasiment aucun rapport avec celui que nous venons de décrire (il ne s’agit pas de Selina Kyle mais d’une certaine Patience Phillips, et elle gagne des pouvoirs de nature mystique –donnés par la déesse égyptienne des chats, Bastet- après une expérience de mort imminente consécutive à une noyade) et ne fait mention ni de Batman, ni de Gotham City. D’ailleurs, le film a été presque unanimement rejeté par les fans aussi bien que par les critiques (et même par son actrice principale, c’est dire …).

Catwoman sera présente dans le troisième Batman réalisé par Christopher Nolan, The Dark Knight Rises, qui sortira en juillet 2012. C'est l'actrice Anne Hathaway qui a été choisie pour l'incarner.

Catwoman dans DC Universe Online





Catwoman est la vedette incontestée de la Mise à jour 1 de DC Universe Online. Elle a droit à sa propre instance, celle du Musée de Gotham, dans laquelle elle vous utilise pour s'emparer de reliques sacrées égyptiennes, dont la magie a transformé le personnel du musée en quatre types de créatures félines qui sont autant d'avatars de qualités différentes : force, vitesse, agilité et furtivité. Vous devrez pénétrer dans chacune des quatre ailes du musée et affronter un boss différent dans chacune pour récupérer tous les yeux de chat, qui sont autant de symboles des quatre qualités citées plus haut. Cependant, l'effet de leur réunion n'est pas celui escompté par Catwoman, puisqu'au lieu de maîtriser le pouvoir des dieux anciens, elle se retrouve possédée par eux. Vous devrez alors la combattre, sachant que, comme le chat, elle possède neuf vies. Une fois vaincue une neuvième et dernière fois, elle pourra laisser tomber une pièce du set Maya ou une du set Voleur félin.

Il faut noter que cette instance peut être rejouée une fois par jour en tant que défi. Elle rapporte alors 2 marques de Triomphe.

Cet article a été vu 3690 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB