Power Girl



Power Girl est une puissante super-héroïne (une des plus puissantes de l’univers DC) dont l’histoire est quelque peu complexe. En effet, pour résumer, il s’agit d’une version alternative de Supergirl (alternative dans le contexte de la théorie des univers multiples ; voir plus loin), la cousine de Superman, et de la seule survivante d’un monde parallèle appelé Terre-2. C’est aussi, comme son double, Supergirl, une version féminine de Superman appartenant à la même race extraterrestre que lui, les Kryptoniens.

Power Girl est tout à fait singulière dans l’univers DC, dans le sens que c’est un des seuls personnages issu du Multivers (l’ensemble des versions alternatives de la Terre existant dans des univers parallèles) qui a survécu à la fusion de ce dernier en une seule et unique réalité, la Terre-1 (avec également deux versions différentes de Captain Marvel). D’ailleurs, la façon dont c’est arrivé restera mystérieuse pour le lecteur des comics DC.
Ainsi, avec elle, la Terre-1 se retrouve avec trois protecteurs kryptoniens, Superman, Supergirl et Power Girl.

Aller directement vers la section "Power Girl dans DC Universe Online"

Origines



Mais d’abord, quelques petits rappels relatifs à la cosmologie et à l’histoire des publications DC :

Les terres parallèles, le Multivers et Crisis on Infinite Earths



L'ensemble des terres parallèles, donc des multiples versions alternatives de l'univers, forme le Multivers. Une terre parallèle est une version alternative de la terre d'origine, existant dans sa propre branche quantique parallèle à la notre et qui s'est créée suite à une divergence significative du cours de l'histoire, soit la grande, soit la petite, en l'occurrence celle d'un de nos héros préférés. Ces univers sont souvent nommés d’après le nom de la Terre locale (Terre-1, Terre-2, …). Dans ces univers parallèles, existent des versions alternatives des personnages emblématiques de l’univers DC, qui n’ont parfois ni le même nom, ni la même origine (celle de leurs pouvoirs en fait), mais qui partagent la même identité de super-héros et (la plupart du temps) les mêmes pouvoirs que leurs doubles de la Terre « d’origine » (celle à partir de laquelle les autres ont « divergé »), la Terre-1.

Le concept a été introduit dans les publications DC en 1961 (pour des raisons expliquées plus en détails dans le Guide de l'univers DC), puis effacé en 1985 dans la série Crisis on Infinite Earths (pour les détails, voir aussi le Guide) au prix d’une réécriture de l’origine de nombreux personnages et la mort de nombreux autres.

Power Girl est donc la version de la Terre-2 de la Supergirl de la Terre-1. Elle est cependant plus agressive et plus âgée que cette dernière.

Un personnage, quatre histoires



Le nom de Power Girl apparaît pour la première fois en 1958, lorsque Loïs Lane gagne les pouvoirs de Superman à cause d’une transfusion sanguine et prend ce pseudonyme. C’est la première origine de Power Girl, mais il y en aura trois autres. Le surnom disparaît ensuite jusqu’en 1976, où il est désormais porté par la cousine de Superman, Kara Zor-L (note pour les connaisseurs : oui, Kara Zor-L et pas Zor-El, il ne s’agit pas d’une faute mais simplement d’une différence introduite par les auteurs de comics pour bien marquer qu’il s’agit d’un double issu d’un monde parallèle de Kara Zor-El, alias Supergirl).

Origine pré-Crisis



Quand Zor-L (double de la Terre-2 du Zor-El de la Terre-1) comprend que la planète Krypton va être détruite, il expédie sa fille Kara vers la Terre comme l’a fait Jor-L pour son fils Kal-L. La différence essentielle se trouve dans les types de vaisseaux utilisés : celui de Kal-L (c’est à dire du futur Superman de Terre-2) a été conçu pour la vitesse (et donc Kal-L arrive sur Terre-2 encore bébé et grandit là bas, éduqué par les Kent, des humains), tandis que celui de Kara, beaucoup plus lent, est conçu pour maintenir son corps en stase (tout en lui permettant de grandir à vitesse réduite) tout en offrant à son esprit un environnement de réalité simulée lui permettant de vivre virtuellement dans la cité de Kandor et d’interagir avec des simulations intelligentes d’amis ou de ses parents, bref avec des kryptoniens. Son vaisseau met 60 ans à parvenir sur Terre-2.

Quand Kara arrive sur Terre, elle est adulte (elle a la « petite vingtaine »), et est adoptée par un Superman plus âgé et par sa femme, Loïs Lane. Elle considère Loïs et Clark comme son « oncle » et sa « tante », bien qu’ils soient en fait cousins par alliance (pour la première) et par le sang (pour le second). Eux-mêmes la considèrent comme leur fille.

Elle commence sa carrière de super-héros quelques années après, mais cherche à se démarquer de son cousin au niveau du nom et du costume bien plus que ne l’a fait la Supergirl de la Terre-1 (en plus du nom, qui n’est qu’une féminisation du nom de Superman en anglais, le costume de Supergirl reprend nombre de couleurs, motifs et détails par rapport à celui de Superman).

A cause de son éducation virtuelle sur un équivalent simulé de Kandor (une des principales cités de Krypton), Kara a du mal, au début, à s’adapter à la vie sur Terre. Kal-L et Loïs Lane l’y aident, ainsi que certains membres de la JSA, avec qui elle coopère (voir le Guide de l’univers DC), et elle finit par prendre une identité secrète, celle de Karen Starr (il y a bien deux « r », ce n’est pas une faute), programmeuse informatique (elle a acquis ses connaissances en informatiques grâce à Wonder Woman). Elle ne porte ni masque, ni tout autre accessoire (comme la perruque du Canari Noir par exemple) pour maintenir son identité secrète, et celle-ci finira par être révélée au grand public.

Quand Superman se retire de la JSA pour se consacrer à sa vie personnelle, elle prend sa place comme membre permanent et se lie d’amitié avec The Huntress (celle de Terre-2, la fille de Batman et de Catwoman, qui sera une des « victimes » les plus emblématiques de Crisis on Infinite Earths).

Origine post-Crisis on Infinite Earths



Crisis efface purement et simplement tous les mondes parallèles, Terre-2 y compris, pour ne laisser qu’un seul monde et une seule ligne temporelle, celle de Terre-1. L’origine de Power Girl est donc modifiée : elle est désormais la descendante d’un sorcier Atlante appelé Arion, et est restée en animation suspendue pendant des milliers d’années. Dans cette nouvelle version, quand la JSA se dissout, elle rejoint la JLA (voir le Guide de l’univers DC). Elle rejoindra à nouveau son ancien groupe lorsqu’il se reformera, et en deviendra un des membres clef.

Origine post-Infinite Crisis



Cependant, il est révélé plus tard, dans Infinite Crisis, que cette histoire d’origine atlantéenne n’était qu’un mensonge, qu’elle est bel et bien Kryptonienne et que c’est une des seules survivantes de la Terre-2 et de Crisis on Infinite Earths. Cependant, la façon dont elle a survécu et dont son origine est restée inaltérée par les modifications dans la trame du multivers pour ne former qu’un cosmos unique restent (jusqu’ici) sans réponse pour le lecteur de comics. Tous les autres personnages de l’univers DC ont vu leur origine réécrite ou ajustée après Crisis on Infinite Earths pour se démarquer de l’origine pré-Crisis et s’adapter aux nouvelles conditions, sauf Power Girl, qui, après le bref intermède atlantéen, restera la même qu’avant Crisis, ayant juste changé d’univers pour vivre sur la Terre-1.

Power Girl est donc à la fois la seule survivante de la planète Krypton de l’univers de la Terre-2 et de ce dernier. Elle aidera à reformer la version actuelle de la JSA et en deviendra le leader, avant de quitter cette fonction plus tard pour s’occuper de son entreprise, Starrware Labs fondée par son alter ego dans le civil, Karen Starr).
Suite à la destruction du QG de la JSA, l’équipe se sépare en deux branches, et Power Girl fait équipe avec Magog pour prendre en charge celle formée des membres les plus jeunes de la JSA (à l’exception de Lightning) et nommée la JSA All-Stars. Les deux équipes coopéreront lors de l’invasion du Black Lantern Corps (voir la fiche de Sinestro).

Il faut aussi noter que Power Girl a été le premier agent de terrain d'Oracle, avant même Canari Noir. Cependant, leur collaboration a été de courte durée, Power Girl ayant décidé d'y mettre un terme après une mission à l'issue désastreuse, ayant entraîné plusieurs morts. Depuis, les relations entre les deux femmes ont été très mauvaises, même si Power Girl a toujours assisté les Oiseaux de Proie / Birds of Prey quand ils ont eu besoin de son aide.

Apparence



Kara Zor-L est une très belle jeune femme (elle est cependant un peu plus âgée que Supergirl) blonde avec les cheveux coupés au carré et … hum … comment dire … elle est très très féminine (ce que ne manque pas de mettre en valeur une ouverture stratégiquement placée sur son costume). Elle mesure 1m83 pour 82 kg, et a les yeux bleus, et est considérée comme une des plus belles femmes du DCU.

Le design de son costume a beaucoup varié au cours des années, des publications et avec les différents auteurs et dessinateurs DC. Son design « classique », cependant, comprend une cape et une ceinture rouges, des gants et des bottes bleues, et un haut blanc avec un décolté sur la poitrine.

Pouvoirs



Kara possède les mêmes pouvoirs que les autres Kryptoniens comme Superman ou Supergirl. Elle est considérée comme une des plus puissantes super-héroïnes de l’univers DC. La source d’énergie de ses superpouvoirs a changé avec les différentes origines du personnage, tel que nous les avons présentées. Dans l’univers de la Terre-2, ces énergies étaient générées par son corps, tandis que dans celui de la Terre-1, elles ne sont que stockées par celui-ci et proviennent en fait des radiations du soleil jaune (en effet, les kryptoniens du cosmos de Terre-2 vivaient sous un soleil rouge et possédaient quand même des superpouvoirs, ce qui prouve bien qu’ils étaient alimentés par autre chose que le soleil ; en effet, d’après la description classique de cette race, les soleils rouges les privent de tout pouvoir).

Ses facultés comprennent :
  • Super-force : du même niveau que celle de Superman ou celle de Supergirl. Elle peut soulever 100 tonnes ou plus sans effort.
  • Invulnérabilité : sa structure moléculaire super-dense est de plus renforcée par un champ de force généré par l’énergie solaire et qui s’étend à quelques millimètres de sa peau (ce qui lui permet de protéger son costume également). De plus, son système immunitaire supérieur la protège des poisons et des maladies et elle guérit très rapidement de ses blessures.
  • Endurance surhumaine : son corps utilise l’énergie solaire et peut la stocker mais en quantités relativement limitées. Elle doit donc prendre du repos à intervalles réguliers. Elle peut cependant survivre dans l’espace grâce à cette énergie, sans avoir besoin d’air ou de nourriture.
  • Vol : sa vitesse maximale est inconnue mais on sait qu’elle est assez rapide pour échapper à l’attraction terrestre et voler dans l’espace. Elle a un grand contrôle sur ce pouvoir : elle peut faire du sur-place, voler en marche-arrière, etc …
  • Super-vitesse : son temps de réaction est de loin supérieur à celui de n’importe quel humain, ses réflexes et ses perceptions très rapides (elle peut esquiver des balles de fusil sans problème) et elle peut se déplacer à des vitesses supersoniques en courant.
  • Super-souffle : similaire à celui de Superman, il lui permet de geler des objets ou des personnes.
  • Sens augmentés : elle possède une vision télescopique (qu’elle peut activer ou désactiver à volonté et d’une portée de plusieurs centaines de kilomètres), une vision à rayons-X (incapable de franchir le plomb ou d’autres matériaux super-denses cependant), une vision microscopique (jusqu’au niveau atomique), et elle perçoit l’intégralité du spectre électromagnétique (ce qui lui permet d’éviter les radars par exemple). Elle possède également une super-ouïe.
  • Vision thermique : similaire à celle de Superman, elle jaillit (uniquement) de ses yeux.
  • Intellect augmenté : elle possède une mémoire, une vitesse de traitement des informations et une intelligence très affûtées.

Kara a aussi été entraînée au combat par des maîtres aussi renommés dans l’univers DC que Wildcat.

Faiblesses


  • Pouvoirs Magiques : Power Girl est aussi vulnérable à la magie que l’est Superman, et ses ennemis magiciens se sont révélés les plus redoutables de tous pour elle.
  • Pouvoirs mentaux : elle est aussi vulnérable aux pouvoirs mentaux qu’un humain normal.
  • Kryptonite : dans tous les univers du Multivers, les débris issus de l’explosion de Krypton se sont mués en une substance cristalline émettant des radiations néfastes pour les humains en cas d’exposition de longue durée (voir la fiche de Lex Luthor) et mortelles pour les Kryptoniens même en cas d’exposition de courte durée (et les affaiblissant à tel point qu’ils sont sans défense pendant qu’ils agonisent ; bien sur, tout dépend aussi de l’intensité de l’exposition au rayonnement de Kryptonite, mais même de petites quantités de cette substance semblent générer un puissant rayonnement). Dans l’univers de la Terre-2, il n’y en a qu’une sorte, la verte (il y en a d’autres dans celui de la Terre-1).
    Avant Crisis on Infinite Earths, quel que soit l’univers d’origine de la Kryptonite, ses effets sur n’importe quel Kryptonien (quelle que soit son propre cosmos d’origine) restaient les mêmes. Après Crisis, la Kryptonite n’affecte que les kryptoniens originaires du même univers qu’elle, ce qui fait que Power Girl, originaire de la Terre-2, est rigoureusement insensible à celle de Terre-1, à la très grande (et mauvaise) surprise de certains de ses ennemis.

Power Girl dans DC Universe Online





Power Girl est présente dans la première instance solo de la campagne de Lex Luthor : ce dernier veut récupérer un échantillon de l'ADN de la belle Kryptonienne, et vous devez assister Parasite dans cette sinistre entreprise.

Cet article a été vu 4138 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB