Flash



Flash est le nom utilisé par une série de plusieurs hommes employant la mystérieuse « Speed Force » (Force Véloce en français) pour devenir l’homme le plus rapide du monde, combattre le mal et protéger Central City et Keystone City (des villes de l’univers DC, le DCU). A l’âge d’or des comics (1938-1956), et à partir de sa création en 1940, le nom de Flash est porté par Jay Garrick, un membre fondateur de la JSA (pour tous les termes, acronymes ou références à l’univers DC, voir notre Guide de l'univers DC). Barry Allen est le Flash de l’Age d’argent (1956-1970), et un des fondateurs de la JLA. Il se sacrifie pour sauver l’univers durant Crisis on Infinite Earth, mais est plus tard ressuscité. Son remplaçant est son neveu, Wally West. Un quatrième Flash, qui commence sa carrière sous le nom d’Impulse, est Bart Allen (c’est cette version là qui est retenue dans Smallville).

Flash apparaît dans la vidéo d’introduction de DCUO. Trois des quatre versions du personnage apparaissent dans le jeu, seul Bart Allen n’étant pas présent.

Pour des raisons de place et de simplicité, nous ne traiterons pas forcément en détails toutes les nombreuses aventures des différents Flash. Par contre, quand l’une d’elles pourra nous éclairer sur un autre des personnages de l’univers DC, elle sera racontée dans la fiche de celui-ci.

Sommaire :

Flash, alias Jay Garrick



Jay Garrick est le Flash original, celui créé dans les comics en 1940 et qui est apparu durant l’Age d’Or de ces derniers. C’est, initialement, un membre de la JSA et de l’Escadron des Étoiles (All-Star Squadron) durant le seconde guerre mondiale. Avant Crisis on Infinite Earths (voir le Guide de l’univers DC), ses aventures se déroulent à Keystone City sur la Terre-2 (idem). Avec Crisis, il est introduit dans l’histoire principale des comics DC (sur la Nouvelle Terre donc).
Il fera équipe à de nombreuses reprises avec son successeur, Barry Allen (voir ici), ainsi qu’avec le jeune Kid Flash (Wally West à ses débuts).
C’est un des plus vieux super-héros survivants, et il sert de mentor à la jeune génération. Il a d’ailleurs une approche très « paternelle » de ses coéquipiers et de la communauté des super-héros en général.

Origines



Jason « Jay » Garrick étudie la physique et la chimie à la Midwestern University de Keystone City. En 1940 (1938 après une modification ultérieure de l’histoire), il inhale accidentellement des vapeurs d’une forme spéciale d’eau (selon la version, d’abord une eau très fortement minéralisée, puis plus tard de l’eau lourde –où le deutérium remplace l’hydrogène normal-) exposée à un accélérateur de particules, ce qui déclenche son Métagène (voir à nouveau le Guide de l’univers DC pour ce terme). Après une période d’inconscience, il découvre à son réveil qu’il peut se déplacer à vitesse surhumaine et que ses réflexes ont aussi été augmentés.
Il se lance alors rapidement dans une carrière de justicier, muni d’un costume rouge portant un éclair sur la poitrine et d’un casque de métal stylisé muni d’ailettes inspiré du dieu romain Mercure (et dont il se sert à l’occasion comme d’une arme ou d’un bouclier). Son apparence est souvent calquée, par les différents dessinateurs DC, sur celle de Paul Newman dans la force de l’âge.

Au début, les comics assument que son identité est connue de tous, mais rapidement, ceci est changé et cette dernière est supposée être secrète. Il ne porte cependant pas de masque, étant supposé vibrer à une fréquence telle que le photographie ou le reconnaître clairement est impossible pour l’œil humain ou un appareil photo.

Durant sa carrière, il est souvent impliqué dans des situations semi-comiques, et, comme tous les Flash, il est très ami avec la version de Green Lantern de son temps, en l’occurrence Alan Scott pour lui. Il devient un des super-héros les plus connus de l’Age d’Or des comics (1938-1956), est un des fondateurs de la JSA et son premier leader. Il sera d’ailleurs un des rares survivants de l’équipe après Zero Hour (une série de cinq numéros de 1994 dans laquelle Hal Jordan, un des Green Lantern, traumatisé par la destruction de sa ville natale, Coast City, acquiert un immense pouvoir en tant que Parallax et décide de détruire l’univers DC avant de le recréer selon sa volonté).

Il est toujours actif au 21ème siècle dans l’univers DC, car grâce à l’absorption d’énergies exotiques liées au Temps au début de sa carrière, les effets de ce dernier sur son corps sont atténués. Il a l’apparence et une partie des capacités d’un homme d’une cinquantaine d’années, alors que son âge réel est plus proche de 90 ans en fait.

Pouvoirs



Flash tire ses facultés de la Speed Force (Force Véloce), une énergie extra-dimensionnelle dont tous les héros ou vilains super-rapides tirent leurs pouvoirs (et qui, selon un autre héros doté de la super-vitesse, Max Mercury, serait une entité consciente avec laquelle il est possible de communiquer). Elle sert d’échelle de mesure de vitesse dans le DCU, selon la barrière / le mur que le super-héros est en mesure d’atteindre ou de dépasser : mur du son, de la lumière, barrière du temps, barrière dimensionnelle et finalement barrière de la Force Véloce.
A l’apogée de son pouvoir, il a été capable de voyager dans le temps et les dimensions sans l’aide d’un appareillage extérieur. Maintenant qu’il est plus âgé, ses facultés ont diminué, et il lui faut l’aide d’une machine ou d’un autre super-rapide pour le faire. De plus, un usage important ou prolongé de son pouvoir peut désormais lui causer des problèmes de santé, y compris cardiaques.

Il est important de noter que, de tous les Flash, Jay Garrick est le moins puissant, même si, comme nous sommes sur le point de le voir, un de ses successeurs l’a aidé à étendre ses possibilités.
Jay est né avec un Metagène qui lui a permis de développer ses pouvoirs, qui comprennent les facultés suivantes :
  • Super-vitesse : Jay peut se déplacer à une vitesse proche de celle de la lumière, et courir sur les façades de building ou sur l’eau (y compris au travers d’un océan tout entier !). Il n’est cependant pas aussi rapide que Wally West. Lorsque la Force Véloce a été monopolisée par Bart Allen après Infinite Crisis, la vitesse de Jay est descendue au niveau de celle du Son.

  • Aura de Force Véloce : elle le protège (ainsi que toute personne qui se déplace avec lui ou tout objet qu’il transporte) des effets de la vitesse, comme la friction et les impacts à grande vitesse (y compris ceux des coups délivrés ou reçus à sa vitesse habituelle).

  • Phasage : il contrôle sa vitesse et son moment angulaire au niveau moléculaire, ce qui lui permet de passer au travers de n’importe quel objet ou quasiment. Seuls quelques matériaux superdenses ou certains champs de force peuvent bloquer cette faculté.

  • Perceptions augmentées : il peut altérer / accélérer ses perceptions de façon à ce qu’un objet qui tombe semble être immobile ou quasiment, ce qui lui permet de l’attraper en super-vitesse et de le remettre en place avant qu’il ne se casse, si vite en fait que l’œil humain n’a pas le temps d’enregistrer ce qui s’est passé ! Son temps de réaction est également tellement rapide qu’éviter ou neutraliser les balles ou autres projectiles lancés contre lui ou ses alliés est un jeu d’enfant pour lui.

  • Activité cérébrale accélérée : ses facultés mentales sont également accélérées, ce qui lui permet de faire des calculs simples par exemple à une vitesse démentielle ou d’apprendre très rapidement de nouveaux langages ou de nouvelles disciplines scientifiques ou autres.

  • Partage et Vol de la Force Véloce : c’est Wally West qui, après avoir lui-même maîtrisé cette faculté, en a enseigné l’utilisation à Jay. Elle lui permet de conférer sa vitesse et son moment angulaire à d’autres personnes ou objets, ce qui permet par exemple à des alliés de courir à la même vitesse que lui. Il faut noter que s’il utilise cette faculté sur un autre metahumain capable de super-vitesse mais n’ayant pas accès à la Force Véloce (Superman par exemple), celui-ci est capable de dépasser la vitesse de la lumière. A l’inverse, grâce aux leçons de Wally, Jay peut aussi voler (dans une certaine mesure) vitesse ou moment angulaire à un objet ou une personne.

  • Création de Vortex : en courant en cercle, Jay peut générer un Vortex pour, notamment, asphyxier l’ennemi en évacuant tout l’air de la zone, soulever en l’air tout ce qui s’y trouve ou l’y emprisonner.

Retour au sommaire

Flash, alias Barry Allen



Barry est le second Flash, créé en 1956 (au début de l’Age d’Argent des comics). Son identité secrète est celle d’un officier de la police scientifique de Central City. Bien qu’il se soit sacrifié pour sauver l’univers durant Crisis on Infinite Earths (en 1985), il est revenu à la vie durant le comic Final Crisis (en … 2008, après 23 ans d’absence !) et il travaille désormais avec les trois autres Flash.
C’est un membre fondateur de la JLA.

Origines



Barry Allen naît un 19 Mars à Fallville, Iowa. Il grandit en lisant les aventures de son héros favori, le premier Flash, Jay Garrick. Sa mère est tuée quand il a 11 ans et son père accusé du meurtre, et son désir de prouver l’innocence de ce dernier sera le premier pas qui le mènera vers sa carrière de justicier (et de policier scientifique également, par la même occasion). Son père mourra en prison.

Il est, très jeune, passionné de chimie, et cela l’aide en tant que fermier. Il remporte un concours agricole, qui lui permet d’obtenir une bourse pour entrer à l’université de Sun City. Trois ans plus tard, il en sort avec des diplômes en chimie organique et en criminologie. Après qu’il ait contribué à la capture d’un braqueur de banques, il est engagé, au vu de sa formation, par la Police de Central City (et qui, heureuse coïncidence, est la ville jumelle de celle de son héros de toujours).

Après son déménagement à Central City, il rencontre sa future femme, la journaliste (tiens, lui aussi ?) Iris West (future mère de ses enfants, Don et Dawn Allen). Lors d’un orage d’une violence exceptionnelle, un éclair passe par le fenêtre de son labo et brise des récipients remplis de produits chimiques, qui aspergent Barry. La combinaison de l’électricité et des produits chimiques lui confère alors sa super-vitesse et ses autres pouvoirs (voir plus loin). Il décide de les mettre au service de l’humanité (et devient accessoirement le protecteur de Central City) et fait confectionner par le père adoptif d’Iris un costume, et il ne lui faut pas bien longtemps pour décider de prendre le pseudonyme du héros de son enfance, Flash. Une différence avec Jay Garrick est qu’il décide immédiatement de masquer son visage pour préserver son identité secrète.

De façon amusante, il a la réputation d’être très lent et toujours en retard. Il est très populaire, tous les autres personnages super-rapides étant comparés à lui. Batman en personne lui voue une grande admiration, ayant dit de lui que c’est le genre d’homme qu’il aurait voulu devenir si ses parents n’avaient pas été assassinés dans Crime Alley en cette nuit fatidique.

Pouvoirs



Barry est unique parmi les autres Flash et la plupart des autres personnages de l’univers DC, dans le sens qu’il a un contrôle total sur l’intégralité des molécules de son corps. Il n’utilise pas seulement la Force Véloce, comme les autres flash : il a été révélé (mais nous n’entrerons pas dans les détails de la manière dont cela s’est passé pour le moment) que c’était en fait lui qui la générait, à chacun de ses mouvements. Cela fait donc de lui un des être les plus puissants de la Terre et peut être de l’univers tout entier.
On peut donc supposer qu’il possède en fait toutes les facultés dont les divers personnages super-rapides ont pu faire usage un jour ou l’autre, même s’il n’a lui-même utilisé que les pouvoirs suivants :
  • Vieillissement ralenti : similaire à celui de Jay Garrick. Il a aussi été capable de conférer une jeunesse éternelle à sa femme et à ses enfants.

  • Aura de Force Véloce : similaire à celle de Jay Garrick.

  • Phasage : similaire à la base à celle de son prédécesseur, cette faculté lui permet aussi de se rendre invisible et de percevoir tout ce qui vibre trop rapidement pour être perçu par l’œil humain, comme la barrière qui masque Gorilla City, la ville de Gorilla Grodd, par exemple.

  • Régénération : en utilisant la Force Véloce pour accélérer sa guérison, il peut effacer n’importe quelle blessure instantanément (selon le point de vue d’un observateur extérieur).

  • Endurance surhumaine : il peut fonctionner en super-vitesse sans se fatiguer pendant un temps encore indéterminé à ce jour.

  • Super-vitesse : Barry peut se déplacer à n’importe quelle vitesse (y compris supraluminique), mais il dépasse rarement la vitesse du Son sur Terre pour éviter de faire des dégâts dans des zones densément peuplées. Il peut aussi courir sur l’eau ou sur les façades de buildings. Les publications DC récentes considèrent qu’il est désormais l’être le plus rapide de l’univers du fait qu’il génère la Force Véloce et du fait du temps qu’il a passé immergé en son sein.

  • Voyage temporel et dimensionnel : il avait auparavant besoin d’un appareil de son invention pour se déplacer à travers le temps et les dimensions, mais il est récemment devenu capable de le faire sans danger par lui-même. Il faut cependant noter que, contrairement à Reverse-Flash, son ennemi, il ne peut pas affecter le destin des gens, même s’il peut voyager dans le temps à volonté.

  • Vol limité : en contrôlant ses molécules au niveau quantique, il peut réaliser une forme limitée de vol.

  • Perceptions augmentées : similaires à celles de Jay Garrick. Il peut aussi frapper un opposant cent fois en une seconde ou plusieurs de nombreuses fois pendant le même délai, désarmer ses adversaires avant qu’ils n’aient perçu le moindre mouvement ou lancer des objets à des vitesses hypersoniques. Il peut enfin altérer sa propre perception du temps s’il le désire, de façon à ce que le « tic » d’une horloge ait l’air de durer des millions d’années, ou même jusqu’au point que l’univers tout entier semble se figer. Plus sa perception du temps est lente, plus son corps se déplace en fait vite dans le temps.

  • Activité cérébrale accélérée : similaire à celle de Jay Garrick, cette faculté lui permet d’être complètement imperméable aux facultés télépathiques d’un être aussi puissant que le Black Lantern Martian Manhunter, tout simplement en accélérant le passage d’une pensée à une autre à un point tel que le contrôle mental ou toute autre faculté psi n’a plus aucune chance de l’affecter.

  • Création de Vortex : cette faculté, similaire à la base à celle de Jay Garrick, lui permet, en plus, d’envoyer tout ce autour de quoi il tourne dans une autre dimension. En faisant tourner ses bras, il peut aussi générer un « tunnel » de vents ayant la force de ceux d’un ouragan, à des fins offensives ou défensives (ralentir la chute de quelqu’un par exemple).


Retour au sommaire

Flash, alias Wally West



Au faîte de sa puissance, c’est (et de loin) le plus rapide de tous les Flash et l’un des plus puissants méta-humains de la planète. En effet, ses pouvoirs sont très, très loin de se limiter à se déplacer à une vitesse folle.

Origines



Wally West naît à Blue Valley, Nebraska. L’été de ses dix ans (quatorze selon une autre version), il va passer ses vacances à Central City avec sa tante Iris, qui sort avec Barry Allen, le Flash de l’époque. C’est alors que le même accident qui a donné ses pouvoirs à Allen se reproduit, et la même combinaison de produits chimiques associée à du courant électrique confère à Wally des capacités similaires. Similaires, mais pas identiques, car ayant été exposé à ces conditions pendant l’enfance et pas en tant qu’homme adulte, son corps a été affecté différemment de celui de Barry.

Il devient alors Kid Flash, et, sous la conduite de Allen, apprend à utiliser ses facultés. Plus tard, il forme les Teen Titans (un groupe de jeunes super-héros formé d’anciens partenaires de héros plus âgés) avec notamment Robin, et il devient ami avec Green Lantern.

L’été où il obtient ses pouvoirs, ceux-ci lui causent une grande souffrance lorsqu’il les utilise, et cela ne fait qu’empirer à l’adolescence, le forçant à abandonner sa carrière de super-héros. Durant Crisis on Infinite Earths, Barry Allen se sacrifie pour détruire le canon à antimatière de l’Anti-Monitor, mais l’arme tire un rayon qui frappe Wally. Sa vitesse redescend alors au niveau de celle du son (alors qu’il était capable d’atteindre celle de la lumière), mais la maladie qui l’affectait lors de l’utilisation de ses pouvoirs disparaît alors définitivement. Il prend alors le costume et le nom de Flash. Cependant, des problèmes psychologiques (notamment lié au fait de remplacer son oncle par alliance dans le rôle de Flash) vont jusqu’à faire disparaître presque totalement ses pouvoirs.
Il gagne six millions et demi de dollars au loto et se comporte alors en playboy, mais il les perdra plus tard en bourse.

Lors d’un combat contre le Professeur Zoom, également connu sous le pseudonyme de Reverse-Flash (un esprit brillant mais criminel venu du 25ème siècle et voyageant dans le temps pour combattre son plus grand ennemi, Flash), ses pouvoirs reviennent à leur ancienne puissance, en partie du fait de la fin de son blocage psychologique (causé par le fait de ne pas vouloir remplacer son oncle mort en tant que Flash, ce qui l’a amené inconsciemment à limiter ses pouvoirs afin de ne pas devenir l’égal de son mentor).

Lors d’une tentative pour sauver son amie Linda du super-vilain Kobra, il est obligé de pousser sa vitesse très au-delà de celle de la lumière, ce qui le fait entrer dans la Force Véloce elle-même. Plus important encore, il est capable d’en revenir, ce qui était considéré comme impossible jusque là. A partir de là, il peut puiser directement dans cette force, ce qui lui confère de nouveaux pouvoirs. Il est notamment capable d’accélérer la cicatrisation des blessures d’autres personnes, de transmettre des vibrations pouvant désintégrer les objets et de conférer une vitesse à d’autres objets.

Lors d’un combat contre Abra Kadabra, Wally fusionne temporairement son essence avec son double vivant dans un univers parallèle, nommé Walter et connu sous le nom de Dark Flash. Il y gagne une vitesse encore plus grande et quelques facultés en plus, comme le fait de pouvoir « voler » de la vitesse aux objets.

Il se marie avec sa petite amie de longue date, Linda Park, reporter pour une chaîne de télévision, qui donne naissance à des jumeaux, Iris et Jay West. Les enfants développeront leurs propres facultés en matière de super-vitesse.

Wally mesure 1m83 pour un poids de 79 kg, il a les cheveux roux et les yeux verts.

Alliés



Batman et Wally ont développé une relation basée sur une amitié et un respect mutuel. Il est aussi ami avec Green Lantern, The Spectre, le premier Robin, et considère les Teen Titans comme des membres de sa famille. Il fait également partie de la JLA.

Pouvoirs



Flash tire ses facultés de la Speed Force (Force Véloce), une énergie extra-dimensionnelle dont tous les héros ou vilains super-rapides tirent leurs pouvoirs (et qui, selon un autre héros doté de la super-vitesse, Max Mercury, serait une entité consciente avec laquelle il est possible de communiquer). Elle sert d’échelle de mesure de vitesse dans le DCU, selon la barrière / le mur que le super-héros est en mesure d’atteindre ou de dépasser : mur du son, de la lumière, barrière du temps, barrière dimensionnelle et finalement barrière de la Force Véloce. Wally a une relation particulière parmi les héros super-rapides avec la source de la Force, car il est le seul qui ne peut en aucun cas en être coupé. De plus, il a développé des pouvoirs que les autres super-rapides ne possèdent pas, comme ajouter ou retirer de la vitesse à d’autres êtres ou objets ou se former un costume de pure énergie Véloce (les autres utilisent des costumes conventionnels).
C’est le plus rapide de tous les Flash et probablement l’être le plus rapide qui ait jamais existé (bien que Barry Allen soit aussi considéré comme le titulaire de cette distinction). Lui seul peut entrer dans la Force Véloce en franchissant l’ultime barrière.

Ses pouvoirs comprennent les facultés suivantes :
  • Création d’artefacts de Force solidifiée : il peut utiliser la Force Véloce pour créer des artefacts solides (il a par exemple créé son costume de cette façon). Il a par exemple employé cette faculté comme une sorte d’attelle pour lui permettre de courir alors qu’il avait une jambe cassée, pour créer des poches pour y garder des objets ou pour rendre son costume étanche aux agents infectieux.

  • Partage de Vitesse : il peut augmenter la vélocité des objets et des gens déjà en mouvement, ou donner sa vitesse à d’autres objets ou personnes, ce qui leur permet de se déplacer à la même vitesse que lui. Il peut aussi augmenter l’énergie cinétique des molécules, comme il l’a fait contre l’être aqueux appelé Flow, qu’il a transformé en vapeur d’eau grâce à cette technique.

  • Vol de Vitesse : il peut « voler » la vitesse ou le moment angulaire de n’importe quoi ou n’importe qui, y compris des êtres comme Superman, ce qui les transforme en statues vivantes. Ce pouvoir s’est déjà étendu à une planète entière et à tous ses habitants. Il lui permet notamment de drainer l’énergie cinétique des balles, les arrêtant net et les rendant inoffensives.

  • Aura de Protection : elle le protège (ainsi que toute personne qui se déplace avec lui ou tout objet qu’il transporte) des effets de la vitesse, comme la friction et les impacts à grande vitesse.

  • Endurance surhumaine : grâce à elle, il lui est presque impossible de s’épuiser. Il a déjà, grâce à cette faculté, couru dix jours d’affilée au-delà de la barrière de la Force Véloce. De plus, il peut survivre dans les environnements hostiles tels que l’espace sans problème et tirer toute l’énergie dont il a besoin de la Force Véloce, sans avoir besoin de la tirer de son propre corps.

  • Super-Vitesse : Cette incarnation de Flash est l’être le plus rapide de l’univers, elle peut atteindre n’importe quelle vitesse désirée. De plus, la Force Véloce lui permet de se déplacer à des vitesses bien supérieures à celle de la lumière même sur Terre et ce sans faire de mal aux gens alentours ou sans dévaster la planète (en temps normal, tout objet se déplaçant à plus de Mach 10 au sol causerait des effets dévastateurs, mais la Force évite cela). Sa vitesse est telle que même les attaques portées à la vitesse de la lumière semblent se traîner et qu’il est un des deux seuls êtres de l’univers à avoir échappé à la Mort en se déplaçant plus vite et plus loin qu’elle, au-delà du Big Bang.
    Il peut aussi courir sur l’eau et sur les façades de buildings.
    Ses réactions sont aussi hyper-rapides (elles sont estimées à la zeptoseconde) : il a déjà été capable d’observer les visages de 500 000 personnes à la recherche d’une expression spécifique en moins d’une pico-seconde et de sauver un autre demi-million de personnes d’une bombe nucléaire qui avait déjà explosé en les portant à 35 miles de distance en moins de 0.0001 microsecondes (y compris ceux qui se trouvaient au point zéro). En fait, il se déplace si rapidement qu’il peut « exister » à plusieurs endroits en même temps. Les pouvoirs dérivés de sa Super-Vitesse sont :

    • Impact de masse infinie : en voyageant à la vitesse de la lumière, il peut choisir (ou pas, vu son contrôle absolu sur ses pouvoirs) d’appliquer les effets relativistes d’une telle vélocité en faisant tendre sa masse vers l’infini. Ses coups ont alors une force d’impact extraordinaire. On a déjà pu le voir expédier un extraterrestre aussi puissant que Superman de l'Amérique à l’Afrique en un seul coup de poing.
    • Voyage temporel et dimensionnel : Wally peut traverser le temps et les dimensions sans l’aide d’un appareil extérieur, contrairement aux autres Flash. En entrant dans la Force Véloce, il peut faire des sauts dans le temps à volonté, un peu comme s’il regardait un film en avance ou en retour rapide et choisissait de s’arrêter à un moment précis. Cependant, contrôler avec précision sa destination temporelle est extrêmement difficile pour lui.
    • Régénération : il peut accélérer sa guérison de façon à guérir quasi-instantanément. Son organisme métabolise très rapidement les drogues et poisons et il peut donc les éliminer très facilement.
    • Phasage : il contrôle sa vitesse et son moment angulaire au niveau moléculaire, ce qui lui permet de passer au travers de n’importe quel objet tel un fantôme et de se rendre invisible (en vibrant à une telle fréquence que la lumière ne se reflète plus sur lui). Il peut exercer ce contrôle sur le milieu / l’objet dans lequel il est phasé afin de faire vibrer ses molécules au point que tout explose.
    • Vol : il peut voler, mais le fait rarement car il préfère courir (il est d’ailleurs capable de courir dans des environnements où c’est normalement impossible comme l’espace grâce à la Force Véloce).
    • Perceptions augmentées : Ses perceptions (notamment celle du temps) et sens peuvent fonctionner aux vitesses où il agit habituellement. Par exemple, s’il le désire, le tic d’une horloge entre deux secondes peut prendre des millions d’années subjectives. Il peut sans effort frapper un adversaire ou de multiples adversaires un million de fois par seconde s’il le désire.
    • Activité cérébrale accélérée : l’activité de son cerveau est également augmentée pour fonctionner à la même vitesse que son corps. Il peut effectuer des calculs simples à une vitesse démentielle, construire des centaines de générateurs de champ de force en quelques minutes, et lire à super-vitesse pour acquérir des connaissances ou apprendre des langues (bien que, par rapport à d’autres Flash, il ait moins fait usage de cette aptitude).
    • Création de Vortex : en courant de façon circulaire, il peut créer des vortex, des tourbillons. Leurs effets sont variables : retirer l’air de la zone pour asphyxier un ennemi (ou éteindre un feu), soulever ce qui se trouve au centre du cercle, l’envoyer dans une autre dimension, évacuer des gaz toxiques, créer une barrière infranchissable, … Flash peut aussi faire tourner ses bras pour créer des tornades dirigées pour abattre des obstacles ou stopper la chute de quelque chose.

Retour au sommaire

Flash dans DC Universe Online



Les trois Flash que nous avons décrits sont présents dans DC Universe Online.

Cet article a été vu 6607 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB