Lex Luthor



Lex Luthor est un super-vilain créé en 1940 et qui est particulier en ce sens qu’il ne possède aucun super-pouvoir (il utilise cependant un exosquelette de combat, une armure de haute technologie dont nous aurons l’occasion de reparler et qui lui donne des capacités surhumaines). Cependant, il est considéré comme l’homme le plus intelligent de l’univers DC et c’est un scientifique à la fois brillant et extrêmement polyvalent. Comme en plus, il est multi-milliardaire, sans pitié, créatif et efficace, on comprend qu’il soit un des plus grands ennemis de Superman. En effet, celui-ci est sa Nemesis, car, en plus de contrecarrer ses moindres plans, il considère que l’Homme d’Acier rend sans valeur les réalisations de l’Humanité en général. Il est en outre la seule personne qu’il ne peut acheter, menacer ou contrôler.
Son but est de le tuer, ce qui lui permettrait d’ailleurs d’accomplir un autre de ses objectifs, la domination du monde. Sa haine de Superman s’est étendue à la Ligue de Justice (la JLA), qu’il considère comme l'armée privée de ce dernier, et il a donc formé plusieurs Ligues d’Injustice pour la détruire.

Un autre thème central du personnage est la dichotomie science contre superpouvoirs, et celle du « self-made-man » qui est arrivé à sa position par la seule force de ses efforts, en comparaison à un Superman qui se retrouve avoir les pouvoirs d’un dieu par pur hasard.

Initialement dépeint comme un savant fou, qui cambriole des banques pour mener ses projets technologiques démentiels à bout, le personnage est (comme bien d’autres) re-pensé en 1986 lors de Crisis on Infinite Earths (voir notre Guide de l'univers DC) par le légendaire John Byrne (qui a également officié avec un très grand talent chez le concurrent Marvel, notamment pour les 4 Fantastiques, les X-Men ou la Division Alpha –l’équivalent canadien des précédents-). Il devient alors un industriel machiavélique (du fait d’une enfance malheureuse dans Suicide Slums, un quartier défavorisé de Metropolis), propriétaire de l’énorme corporation LexCorp, et qui sera même brièvement Président des USA. Il considère Superman comme un rival pour la domination de Metropolis.

Cependant, les dernières publications DC en date reviennent un peu vers sa personnalité de savant fou des années quarante, même si la version de John Byrne a été très largement acceptée, comme le prouve sa popularité dans d’autres médias que les comics (à commencer par Loïs & Clark et Smallville). De plus, à partir de 2004, son origine est encore altérée pour se rapprocher de celle décrite dans la série télévisée Smallville, à savoir qu’il aurait grandi à Smallville, Kansas, avec Clark Kent, le futur Superman (mais sans connaître son identité secrète ; dans la série, il ne la découvre que dans le dernier épisode de la saison 7).

Lex est le chef de toute la pègre de Metropolis, dont toutes les structures high-tech portent le logo de la Lexcorp. Il soigne cependant son image publique de philanthrope.

Lex Luthor apparaît dans la vidéo d’introduction à DCUO. Il y porte son exosquelette de combat ainsi que des armes externes, comme sa lance extensible a tête de Kryptonite.

Origines et biographie de Lex Luthor



Origines



La famille Luthor a une longue histoire à Metropolis. Certains de ses ancêtres faisaient partie des premiers colons de l’île (dans cette version, Metropolis se situe sur la côte est des USA, et pas en plein Kansas comme dans Smallville), et d’autres des populations locales d’indiens. La famille a prospéré en richesse et en influence au cours du temps. Son arrière-grand-père Wallace devient millionnaire au début du vingtième siècle en faisant fortune dans l’acier, mais il perd tout lors de la crise de 1929.
La famille rebâtit sa fortune dans la seconde moitié du vingtième siècle, et lorsque Alexander « Lex » Joseph Luthor naît, son père Lionel a fondé Luthorcorp Industries. A la fin de son adolescence, il est envoyé à Smallville, Kansas, à cause de sa propension à vouloir prouver qu’il est le plus intelligent de tous. C’est là qu’il rencontre Clark Kent (Superboy), Lana Lang et Pete Ross (futur vice-président des USA). Il finit d’ailleurs par le faire, en prenant la tête de la corporation familiale, qu’il renomme Lexcorp, après la mort de ses parents. Il la transforme en une multinationale qui finit par complètement dominer Metropolis (en partie grâce aux connections de Luthor avec le Milieu) et la marquer profondément de son empreinte (un peu comme Wayne Enterprises à Gotham ou Quinn Industries à Star City).

Une autre origine connue dit qu’il est né à Suicide Slums, quartier pauvre de Metropolis. Il fait preuve très jeune d’une grande intelligence et d’une détermination sans faille à se hisser vers un avenir brillant. Lorsque ses parents meurent, l’assurance-vie substantielle qui lui est versée lui permet de financer sa société, Lexcorp (il sera d’ailleurs accusé du meurtre de ses parents).

Dans la série Smallville, c’est son père Lionel qui est censé avoir tué ses parents en faisant flamber tout leur quartier afin de récolter assez d’argent pour monter son entreprise, en association avec la pègre. Lex se trouve à Smallville lors de la première pluie de météorites (son père inspecte l’usine chimique de la ville), et c’est là qu’il devient chauve et, semble-t’il, acquiert une faculté de résistance à toute épreuve du fait de la Kryptonite qui sature les météores. Dans son enfance, il est aussi traumatisé par la mort de son frère cadet Julian, alors nourrisson, et dont il s’accuse pour protéger sa mère instable, qui a en fait tué l’enfant. Son moteur principal est d’obtenir l’amour de son père.
Alors que Clark Kent est adolescent, il sauve Lex alors que celui-ci perd le contrôle de sa voiture de sport. Les deux jeunes hommes deviennent amis, même si les circonstances de l’accident puis tous les mystères entourant l’adolescent vont finir par obséder Lex. Malgré cela, il se montre longtemps un ami fidèle. Outre de nombreux autres facteurs, c’est leur rivalité amoureuse pour la fascinante Lana Lang qui va finir par détruire leur amitié, qui se transformera en haine farouche. Lex basculera du « côté obscur » surtout après la seconde pluie de météorites, celle qui amène les premiers soldats de Zod et surtout Brainiac sur Terre. Il deviendra alors obsédé par le moyen de trouver un moyen de défendre la planète contre les extraterrestres en créant des super-soldats, et ce quel qu’en soit le prix pour les cobayes ou le moyen (c’est son infâme projet 33.1). Il tuera aussi son père en le poussant par la fenêtre du dernier étage de la tour de Luthorcorp / Lexcorp.
Oliver Quinn (l'Archer Vert) forme alors un groupe de super-héros pour contrer 33.1, dont Clark finira par prendre la tête.

Dirty deeds, done dirt cheap



Ou les méfaits du Lex Luthor adulte …
Avant Crisis (voir le Guide de l'univers DC), les ambitions de Lex sont de tuer Superman et de dominer le monde. Il est souvent capturé, mais s’arrange toujours pour s’échapper et menacer le monde à nouveau. Pendant les évènements de Crisis, il s’allie à Brainiac, recrute une armée de super-vilains et commence par profiter du chaos ambiant avant de s’allier à Superman et aux héros pour sauver le Multivers (une entreprise qui échouera, tous les univers se fondant en un seul). C’est pendant ces évènements que naîtra son exosquelette de combat, qui est devenu un de ses symboles.

Après Crisis



Il participe ensuite activement à la création de deux ennemis de Superman, Bizarro (un clone raté de l’Homme d’Acier) et Metallo (un Cyborg, mi-homme, mi-machine ; à noter que dans Smallville, c’est le Major Zod et les Kandoriens qui en sont responsables). C’est à partir du cœur de Kryptonite de ce dernier que Luthor façonne un anneau fait de cette substance, supposé montrer qu’il est intouchable, même par Superman. Alors que la radiation émise par la Kryptonite n’est pas sensée faire de mal aux humains (pour les Kryptoniens, c’est une toute autre histoire), Lex découvre que l’exposition prolongée à ce rayonnement a induit chez lui un cancer (il faut noter que dans Smallville, c’est une sorte de mutagène donnant des super-pouvoirs aux humains normaux). Plus tard, il apprendra à se protéger des effets de cette radiation, et découvrira d’autres types de Kryptonite.

Il est amputé d'un doigt, mais on découvre bientôt que le cancer a métastasé et que Lex est condamné. Lex simule alors sa propre mort, fait retirer son cerveau de son corps envahi par le cancer et le fait placer dans un corps cloné, et se fait passer pour son fils illégitime jusqu’ici inconnu (et héritier) de 21 ans, Lex Luthor II (doté d’une chevelure et d’une barbe rousses ; voir d’ailleurs à ce sujet le paragraphe sur l’évolution de son apparence un peu plus loin). Cependant, le clone se révèle défectueux (comme tous les clones à ce niveau de technologie) et commence à vieillir à vitesse accélérée, perdant ses cheveux au passage. Loïs Lane révèle la supercherie ainsi que ses activités criminelles et Lex est appréhendé. Il jure de se venger de Superman. Il vend alors son âme au démon Neron en échange de la santé, fait croire à la police qu’il a été enlevé par des scientifiques renégats puis remplacé par un clone qui est responsable de tous les crimes dont il a été accusé, et est blanchi de toutes les accusations qui ont été portées contre lui.

Votez Lex !



Il se lance ensuite dans le politique et est élu président des Etats-Unis en 2000 (2013 selon une vision prophétique dans Smallville), sur un programme basé sur le développement technologique (il a d’ailleurs adapté des technologies d’origine extraterrestre pour les utiliser dans des biens de consommation courante et faire de Metropolis la « cité de demain »). L’impopularité de la précédente administration due à sa gestion catastrophique du tremblement de terre ayant frappé Gotham City (dont nous avons parlé dans la biographie de Poison Ivy) et l’image de grand philanthrope qu’il a cultivée auprès du grand public ont aussi contribué à son élection (c’est d’ailleurs Lexcorp qui a pris en charge la reconstruction de la ville à la place du gouvernement). A cette occasion, Wayne Enterprises (la corporation de l’alter-ego de Batman, Bruce Wayne), coupe tous ses liens avec le gouvernement américain et résilie ses contrats militaires.

Sa popularité augmente quand il rassemble une force combinée formée de troupes de l’US Army, de super-héros et d’aliens pour combattre Imperiex (la personnification de l’Entropie, enfermée dans une armure humanoïde), dont une des sondes a détruit la ville de Topeka (Loïs Lane découvrira qu’il était au courant de l’avancée de l’entité et n’a rien fait pour prévenir les héros).

Certains super-héros de la JLA menés par Batman (qui s’était pourtant opposé auparavant à toute tentative de le chasser du bureau ovale par la force) donnent l’assaut à la Maison Blanche lorsque Luthor accuse Superman d’être à l’origine de l’arrivée d’un astéroïde de Kryptonite qui menace la Terre (sans compter qu’il a tué sa petite amie Vesper Fairchild et fait accuser Bruce Wayne du meurtre en réponse au fait que Wayne Enterprises a coupé tous ses liens avec le gouvernement lors de son élection). Il utilise alors une combinaison du venin de Bane (un ennemi de Batman), de Kryptonite liquide synthétique et d’une armure de combat originaire de Apokolips (la planète de Darkseid, super-vilain majeur de l’univers DC) pour tenter de combattre Superman directement. Le venin de Bane perturbe l’esprit de Luthor, et durant le combat contre Batman et Superman, il avoue avoir donné Doomsday (autre vilain DC majeur) à Darkseid en échange d’armes avancées, une confession fort-à-propos enregistrée par Batman. Il essaye alors de se cacher chez Luthorcorp, pour découvrir que sa PDG, Talia Head (alias Talia Al Ghul, la fille de Ras), a vendu tous les actifs à la fondation Wayne (dans Smallville, lorsque Lex disparaît en Arctique à la fin de la saison 7, Tess Mercer fusionne Luthorcorp avec Quinn Industries, la société de l’alter-ego de l’Archer Vert). Il entre alors dans la clandestinité. Le vice-président Pete Ross prend brièvement sa place. Son mandat n’aura finalement duré que trois ans.

Projet Everyman



La police de Gotham City trouve un corps, identifié comme celui de Luthor, dans une allée. Il ne s’agit pas cependant du vrai Lex, puisque celui-ci refait surface et donne une conférence de presse dans laquelle il prétend qu’il s’agissait d’un imposteur venu d’un monde parallèle, qui avait pris sa place et que c’est lui qui a perpétré tous les actes dont on l’accuse.

Blanchi, il fait la promotion, grâce à ses ressources financières encore impressionnantes, du Projet Everyman, qui vise à transformer les humains ordinaires pour leur donner des super-pouvoirs. Avec la première vague de volontaires, il forme une nouvelle incarnation de Infinity Inc (qui est à la base un groupe formé des enfants et héritiers des membres de la JSA). Lors d’une bataille avec Blockbuster, il montre qu’il peut désactiver les pouvoirs des cobayes, ce qui mène à la mort de Trajectory. Il utilise ensuite cette faculté pour causer une catastrophe (et la mort de dizaines de milliers de ses cobayes, notamment ceux qui avaient reçu le pouvoir de voler) devant discréditer Supernova, le protecteur de Metropolis en l’absence de Superman.

Il finit bien entendu par utiliser le nouveau procédé sur lui, et peut ensuite employer des pouvoirs quasi-équivalents à ceux de Superman. Il veut alors conquérir la Terre et la rebaptiser … Lexor. Malheureusement pour lui, une impulsion électro-magnétique désactive temporairement son métagène synthétique (voir le Guide de l'univers DC) et il est arrêté. Son image publique est définitivement altérée quand on découvre sa responsabilité dans la mort de ses cobayes lorsqu’il a désactivé intentionnellement leurs pouvoirs.

L’infatigable Lex Luthor, génie du mal



Lex Luthor a perdu presque toute sa fortune, et Lexcorp est aux mains de Lana Lang. Il utilise successivement Metallo, Kryptonite Man, un croiseur Kryptonien et Bizarro pour tenter de vaincre Superman, mais il échoue à chaque fois.
Il forme de nouveaux super-groupes de vilains : une nouvelle version du Superman Revenge Squad pour lutter contre une invasion Kryptonienne menée par Zod, puis une autre Ligue de l’Injustice (en conjonction notamment avec le Joker) pour détruire la JLA. A cette occasion, il déploie une nouvelle version de son armure de combat.

Projet 7734



Après de nombreuses autres péripéties, Luthor finit en prison, mais en est sorti par le Général Sam Lane (le père de Loïs, interprété par le formidable Michaël Ironside dans Smallville) qui veut le faire travailler de force pour le Projet 7734, qui consiste à extraire de force les informations contenues dans Brainiac, récemment vaincu et capturé par Superman. Après qu’il ait réussi dans cette entreprise, on lui confie le corps de Doomsday, afin d’étudier son potentiel. Il envoie aussi un double robotique de lui même accompagner Brainiac dans une mission pour attaquer la Nouvelle Krypton, qui se conclut par sa destruction et la mort de la majorité de ses 100 000 habitants. Luthor reçoit alors une grâce présidentielle pour ses crimes passés.

Lex devient un Orange Lantern



Durant Blackest Night, Lex craint que les personnes dont il a causé la mort ne viennent l'assaillir une fois transformés en Black Lanterns. Il s'enferme donc dans un lieu sécurisé, mais cela n'empêche pas ces derniers (dont son propre père) de venir l'y trouver. Lex ne doit sa survie qu'à l'arrivée d'une copie de l'anneau d'Agent Orange, qui l'a choisi comme Orange Lantern suppléant.
Larfleeze reprendra cependant cet anneau à Lex, ne pouvant accepter qu'un autre être vivant que lui manie la lumière orange.

Evolution de son apparence



Au début, Lex Luthor est pourvu d’une chevelure rousse. Cependant, l’erreur d’un graphiste, qui le confond probablement avec l’ultra-humanite (un adversaire fréquent de Superman), le rend brutalement chauve. Les scénaristes devront alors trouver une explication qui tienne la route pour ce brusque et inattendu changement : selon les cas, c’est progressif et simplement du à l’âge, dans d’autres c’est du à un incendie dans un laboratoire de recherche et à l’exposition à des produits chimiques, et dans Smallville, aux effets de la première pluie de météorites venant de Krypton, celle qui accompagne le vaisseau de Superman (alors bébé).

La version de John Byrne est au début obèse, avant de devenir rapidement bien plus athlétique. Il mesure 1m88 pour 95 kg et à les yeux verts.

That’s the Power of Love



Dans les comics, les films et la série Loïs & Clark (avec Teri Hatcher dans le rôle de la belle), Lex Luthor fait la cour, avec plus ou moins de succès, à la superbe Loïs Lane, future compagne de Superman et partenaire de son alter-ego Clark Kent au Daily Planet. Dans la plupart des cas, son charme n’agit pas sur la belle, mais dans la série, elle passe à deux doigts de se marier avec lui. Il faut d’ailleurs remarquer que cet amour est pour le moins curieux, surtout après des épisodes comme celui où Loïs a révélé l’imposture de la fausse mort de Lex et toute l’étendue de ses activités criminelles, renversant (temporairement) son empire criminel. Il est cependant profond (Luthor déclare un jour que si Superman n’était jamais apparu, toute son énergie aurait alors été dévolue à la conquête de Miss Lane). La fascination de la superbe journaliste pour l’Homme d’Acier n’est alors qu’un moteur supplémentaire de sa haine absolue pour le Kryptonien.

Dans Smallville, Lex s’intéresse en fait à une amie d’enfance commune à Clark et à lui, Lana Lang, et jamais à Loïs (il affiche aussi un certain intérêt pour Kara Kent, alias Supergril). Le triangle amoureux Lex-Lana-Clark est d’ailleurs un des moteurs de la série jusqu’à la fin de la saison 7, où il est complètement évacué par la disparition quasi-totale des deux premiers personnages et un recentrage radical sur l’univers DC, l’histoire de Superboy et les vilains et héros DC (à l’immense joie de votre serviteur).

Living in the family



Avant Crisis, il a peu de relations. Ses parents (Jules et Arlène), le renient pour ses crimes et changent leur nom pour l’anagramme « Thorul ». Il a une sœur cadette, Lena, qui grandit sans connaître ses liens avec le super-vilain, mais qu’il aime beaucoup et fait tout pour protéger (et qu’elle apprenne leur fraternité). Il a une nièce nommée Nasthalia Luthor qui cause à l’occasion des problèmes à Supergirl.

Après Crisis, Lena est le nom de la sœur adoptive de Lex, en fait la fille de ses parents adoptifs (ses vrais parents sont morts après le sabotage de leur voiture). Elle est tuée (battue à mort par son père) en refusant de séduire Lex pour profiter de son héritage (l’assurance-vie de ses parents), parce qu’elle a des sentiments pour lui. Plus tard, ce dernier nommera sa fille Lena en hommage à elle, et tuera personnellement le père meurtrier pour se venger (Lex était absent lors du drame et n’a pas pu la protéger).
Après une nouvelle altération de l’histoire, Lena redevient sa sœur véritable. Elle grandit cette fois avec lui et n’ignore rien de sa nature. Par contre, dans cette version, il a peu d’affection pour elle.

Après la série Man of Steel, Luthor est un ami d’enfance de Perry White (rédacteur en chef du Daily Planet) et a été marié huit fois (dont sept fois après son départ de Smallville et avant l’arrivée de Superman à Metropolis). Le dernier mariage en date est avec la « Contessa », Erica Alexandra Del Portenza. Alors que les sept autres unions étaient basées sur l’amour (du moins ce qui peut passer pour de l’amour chez un être comme Lex Luthor), celle là est basée sur l’appât du gain et la manipulation mutuelle. Elle a en effet racheté une part de Lexcorp quand les activités criminelles de Luthor ont été révélées, et Lex en a besoin pour reprendre le contrôle de sa société. Elle tombe enceinte et utilise le fœtus comme moyen de contrôle de Lex qui, en réponse, la drogue pendant l’accouchement et la maintient ensuite dans le coma dans les sous-sols du siège de Lexcorp. Elle réussit cependant à s’échapper et à rejoindre une île, que Lex s’empresse de faire bombarder une fois devenu président.
Lex nomme sa fille Lena en hommage à la fois à sa sœur adoptive et à sa tante (celle chez laquelle il a vécu à Smallville) et jure de ne plus jamais se marier.

Il aura aussi une relation avec la femme de Perry alors que ce dernier est porté disparu et présumé mort. Un fils, Jerry, en naîtra, mais la date de conception laisse un doute sur son père véritable, Perry ou Lex. Il sera tué par un gang à la fin de l’adolescence, et la perte d’un héritier potentiel pèsera lourdement sur Lex au moment de son cancer.

Il montre un degré d’attachement très inhabituel chez lui pour Conner Kent, un hybride génétiquement créé de Superman et de Lex lui-même. Il le traite comme son fils, place des fleurs sur sa tombe après sa mort. Cependant, après sa résurrection, ses sentiments changent du tout au tout et il le traite comme le rebus d’une expérience ratée.

Pouvoirs, faiblesses, compétences et équipements



A la base, à part pour la période du projet Everyman, Lex Luthor est un être humain normal dépourvu de pouvoirs. Il a par contre constamment été décrit comme l’humain le plus intelligent du DCU au cours de la longue histoire des publications DC, et comme un des êtres les plus intelligents de l’univers (et des améliorations génétiques sur son clone ont encore renforcé son intelligence). Il maîtrise toutes les formes de science et de technologie, dont le voyage spatial et inter-dimensionnel, la biochimie, la génétique, la robotique, l’informatique, le voyage dans le temps (comme le prouve la vidéo d’introduction à DCUO) et la production d’énergie. A part Brainiac, il ne considère aucun être comme son égal sur le plan intellectuel. En fait, il ressemble assez au Docteur Fatalis du concurrent Marvel sur bien des plans.

Outre son armure de combat, il emploie aussi diverses armes de Kryptonite, capables de blesser ou tuer les Kryptoniens comme Superman par exemple (il utilise une lance à tête de Kryptonite dans la vidéo d’introduction de DCUO), ainsi que diverses autres armes technologiques. Il a été entraîné au combat, mais ses instructeurs avaient une assez piètre opinion de ses qualités de combattant. Dans son corps cloné, sa force est légèrement supérieure à celle d’un humain normal s’entraînant régulièrement et intensivement.

Ses plus grandes faiblesses sont d’ordre psychologique : elles se nomment arrogance, mégalomanie et jalousie.

Son arme principale et emblématique est son exosquelette (ou armure) de combat. Il lui confère une super-force, une super-résistance, la capacité de voler à grande vitesse et de générer un champ de force (qu’on voit très bien dans la vidéo d’introduction de DCUO). Elle lui permet de lancer des rayons qui sont des radiations de kryptonite verte polarisées, de déployer une lame d’énergie, et de générer les mêmes effets que de la Kryptonite rouge, bleue ou noire (la verte rend malade ou tue les Kryptoniens, la rouge les rend plus forts et plus agressifs, la bleue leur retire tous leurs pouvoirs tant qu’ils y sont exposés et la noire permet de séparer des entités qui partagent un même corps). Il peut aussi générer une énorme décharge électrique à la surface de son armure (c’est l’arme avec laquelle il torture Wonder Woman dans la vidéo).

Lex Luthor à la télévision et au cinéma



Lex a été incarné par un grand nombre d’acteurs de talent au cours des décennies, dont Gene Hackman, Kevin Spacey, John Shea (dans Loïs & Clark) et Michaël Rosembaum (dans Smallville). Chacun l’incarne d’une façon différente : Gene Hackman d’une façon plus malicieuse, John Shea d’une manière plus flamboyante, et Michaël Rosenbaum de façon à la fois plus humaine (au début de la série) et plus sombre (dans les dernières saisons où il apparaît).

Lex Luthor dans DCUO



La voix originale de Lex Luthor est celle de James Marsters, connu pour avoir joué Brainiac dans Smallville et Spike dans Buffy contre les Vampires. Dans le jeu, Lex sert de Mentor aux personnages Criminels dont les pouvoirs sont intrinsèques (les "Metahumains"), donc ni issus de gadgets, ni d'une source mystique.

Cet article a été vu 5240 fois

DC UNIVERSE ONLINE software © 2010 Sony Online Entertainment LLC. Tous les autres éléments © 2010 DC Comics.
SOE et le logo SOE sont des marques déposées de Sony Online Entertainment LLC.
DC UNIVERSE et tous les autres caractères et éléments y afférant sont des marques commerciales de et © DC Comics.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB